Afterwork Appel à projet ROSE

UN AFTERWORK ORGANISÉ AVEC LES PÔLES Qualimed et Optitec ET LE CLUSTER Robotics place le 27 juin.
Dans le Studio Agro-Digital, la plateforme d’innovation du numérique pour l’agriculture d’IN VIVO dans les locaux SMAG. L’objectif est de venir découvrir les enjeux et le périmètre de l’AAP avec une intervention en visio de Mme Lemaire (Responsable à l’ANR du Challenge ROSE). Un temps sera consacré pour croiser les compétences avec les membres des réseaux Optitec et Robotic Place et imaginer votre consortium pour répondre à l’AAP Rose.

appel_rose

Toutes les informations : http://www.qualimediterranee.fr/actualites/agenda/appel-a-projets-agenda/afterwork-presentation-de-rose

Des satellites pour surveiller les invasions de criquets

Des scientifiques de l’Agence spatiale européenne (ESA) et des spécialistes du criquet pèlerin de l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont annoncé, le 14 juin, la création d’une nouvelle imagerie satellitaire pour anticiper les invasions acridiennes, c’est-à-dire les invasions de criquets. Ils ont établi des modèles qui, en fonction des données reçues par les satellites (notamment l’humidité du sol), permettent de prédire un regroupement de criquets jusqu’à deux mois à l’avance.
criquet

Pour en savoir plus, lire l’article

Des drones utilisés pour lutter contre les acariens du fraisier

L’écologiste Elvira Simone de Lange, chercheuse postdoctorale du laboratoire Christian Nansen, va débuter une étude qui consiste à utiliser des drones pour détecter l’infestation précoce des acariens de la fraise, puis à cibler les organismes nuisibles avec des agents de lutte biologique.
Des différences très subtiles dans la réflexion de la canopée de fraises indique le stress induit par les araignées. La détection de ces différences permettra la libération de prédateurs dans les foyers d’araignées ce qui augmentera leur efficacité en tant qu’agents de contrôle biologique, et améliorera la durabilité des pratiques de gestion des acariens de la fraise.

drone_acarien_fraise

Aujourd’hui, les prédateurs sont largement utilisés dans l’industrie des fraises, mais ils peuvent succomber en quelques jours en l’absence de proies.
Avec cette étude, ils pourront démontrer que la télédétection aérienne peut être utilisée pour détecter les foyers d’araignées et donc déterminer où et quand la libération des prédateurs est nécessaire.

Lire l’article

AgrOptimize recrute un(e) ingénieur en agriculture de précision

AgrOptimize recrute un(e) ingénieur en Agriculture de Précision pour participer pour participer aux activités liées à l’OAD (Outil d’Aide à la Décision) en nutrition / fertilisation.

les missions :
o Gestion opérationnelle des OAD fertilisation (essentiellement en France)
o Suivi des commandes
o Planifier les vols Drone et Avion en saison
o Assurer les restitutions aux technico-commerciaux et clients
o Superviser le déroulement des chaînes de traitement (avec l’équipe IT)
o Analyser / valider les conseils agronomiques
o Veille / mise à jour des variables réglementaires mobilisées dans les outils de calculs
o Assurer les processus de validation des outils de calculs (COMIFER)

Activité R&D sur des modèles en cours de développement concernant les problématiques de modélisation de la fertilisation azotée et de nutrition :
o Intégration des nouvelles variables : télédétection satellitaire, météorologique, pédologique, etc.
o Intégration des aspects variétaux et des paramètres agronomiques
o Gestion des stress des cultures,

Position au sein de l’entreprise :
o Collaboration directe avec les équipes IT, commerciales et prestataires externes (France)
o Intégration Equipe R&D basée à Arlon : modélisateur, agronome, partenaire académique (ULg, LIST, …)

 

Pour en savoir plus et candidater : MSc – PhD – Fertilisation-Nutrition

Séminaire utilisateurs QGIS 2017: 14 et 15 décembre

Réservez dès maintenant les dates des 14 et 15 décembre 2017 pour le séminaire utilisateurs Qgis qui aura lieu à Montpellier SupAgro.

Le 14 Décembre sera consacré à des ateliers d’échanges entre utilisateurs/contributeurs sous la forme de barcamps.

Le 15 Décembre sera une journée de séminaire sous le format des années précédentes.

A vos agendas!

AIRBUS Challenge : How do you create added value for businesses, based on Airbus data?

Dear innovator,

Don’t miss the chance to collaborate with Airbus, take part in our Global Earth Observation Challenge!
Are you a driven start-up ready to take on a challenge that uses the best technology and a unique approach? Do you have great ideas to develop new and creative businesses out of it?
Airbus invites you to present your innovative solution to the following question:

How do you create added value for businesses,
based on Airbus data?

You can take part in this challenge by submitting a brief presentation of your solution before July 24th, 23:59pm here.

What is at stake? The winning startups will have the chance to pitch their project in front of Airbus Executives and selected stakeholders. The winners will be rewarded with satellite data vouchers worth up to €50,000! Participating in this challenge could also be the opportunity to be integrated into the Airbus BizLabthe global aerospace business accelerator.

This is a great business opportunity not to be missed!

Best of luck!
The Airbus GEO Challenge Team

https://www.agorize.com/en/challenges/airbus-challenge

 

 

Des micro-serres intelligentes

Et si on ajoutait de l’intelligence aux serres ?
Grâce à l’intelligence artificielle, des chercheurs du MIT Media Lab ont mis au point des micro-serres capable d’établir les conditions climatologiques idéales pour chaque espèce végétale. L’objectif est donc d’utiliser le machine learning afin d’établir des nouvelles « recettes climatiques » optimales et ainsi cultiver des fruits et légumes « parfaits » et le plus savoureux possible.
micro-serre
Cette initiative pourrait s’avérer indispensable au vu des réponses qui doivent être trouvées face au réchauffement climatique et à la baisse de l’utilisation des produits phytosanitaires.

L’article complet est à lire ici.

La ferme ovine du futur se dessine à la ferme du Mourier

A la ferme du Mourier, l’Institut de l’Elevage et le CIIRPO testent des technologies du numérique pour accompagner les éleveurs vers l’agriculture connectée et ainsi diminuer leur charge de travail et améliorer leur revenu.
Plusieurs projets sont en cours : l’identification électronique ultra haute fréquence (UHF), une bascule pour trier automatiquement les animaux, un traitement anti-parasitaire sélectif en fonction du risque d’infestation…
Cette ferme constitue ainsi la première Digiferme ovine : un bon début pour la filière !

Je vous invite à lire le communiqué de presse.

Notons que l’équipe du CIIRPO a remporté le prix de « l’Equipe Innovante » des ITA’Innov 2017. Vous pouvez lire l’article ici

Faire « vibrer » les plantes pour mieux les connaitre

Le projet VIBROPHENE réunit deux laboratoires de l’école polytechnique et de l’INRA et propose une méthode innovante pour le phénotypage des plantes.  ( « Le phénotypage non destructif consiste à identifier une caractéristique physique de lots de plantes et de la suivre au cours de leur croissance »).

L’innovation repose sur une étude du comportement vibratoire d’une plante face un brusque courant d’air, déterminant ainsi les déformations provoquées par le vent.  La vidéo qui décrit le dispositif est ici.

 

« La connaissance des fréquences vibratoires permet de construire une signature mécanique de la plante analysée, particulièrement utile pour connaitre, par exemple, le risque de casse au vent ou de déformation en période sèche. »

Le système (breveté) a permis de déterminer de nouveaux phénotypes et de mesurer des caractères qui sont notamment importants pour éviter la verse des plantes face au vent.

Pour plus de détails :

https://www.ladhyx.polytechnique.fr/fr/biomecanique-et-sante/biomecanique-et-biomimetique-vegetale/

https://www.ladhyx.polytechnique.fr/fr/phenotypage/