Une transaction complète de produits agricoles réalisée via une plateforme blockchain

 

Un article paru sur le site www.decisions-achats.fr traite d’une nouvelle expérience en matière d’utilisation d’une technologie de registre distribué pour le secteur agricole :

Louis Dreyfus Company (LDC), Shandong Bohi Industry Co., Ltd (Bohi), ING, Société Générale and ABN Amro annoncent avoir « achevé avec succès la première transaction complète de produits agricoles en utilisant une plateforme blockchain ». Pour la première fois dans le secteur des matières premières agricoles, cette transaction comprenait un ensemble complet de documents numérisés (contrat de vente, lettre de crédit, certificats) et la correspondance automatique des données, évitant ainsi la duplication des tâches et les vérifications manuelles. La transaction, qui reflétait le processus sur papier, a démontré des améliorations significatives de l’efficacité pour tous les participants de la chaîne. Le temps consacré au traitement des documents et des données a été réduit de cinq fois. Les autres avantages comprennent la capacité à surveiller les progrès de l’opération en temps réel, la vérification des données, la réduction du risque de fraude et un cycle de trésorerie plus court.

Lire tout l’article

L’IFV de Nîmes recrute un CDD pour la période estivale

L’institut français de la vigne et du vin (Nîmes-Rodilhan) recherche un ingénieur agronome de préférence AgroTIC pour réaliser les missions suivantes :
– assurer le suivi de la plateforme informatique de modélisation : suivi informatique, interprétation des données, relation client. La personne devra être force de proposition pour faire évoluer l’outil informatique. Déplacement en clientèle à prévoir.
– suivi d’expérimentations au champ principalement sur les maladies de la vigne.

Le poste est basé à Rodilhan. Il est à pourvoir autour du mois de mars et au moins jusqu’à la fin de l’été.

Profil recherché :
Ingénieur Agri/agro avec de connaissances en informatique (bases de données, serveurs). Des capacités en programmation (PHP, Python, Visual Basic) sont un avantage, ainsi que des connaissances en maladies de la vigne.
Capacité à assurer un suivi client

Pour plus d’informations, veillez contacter Eric Chantelot : eric.CHANTELOT@vignevin.com

CDD 6 mois: Chef de Produit Agriculture Digitale

Dans le cadre d’un départ en congés maternité, GEOSYS est à la recherche d’un(e) Chef de Produit agriculture digitale.

GEOSYS_P&S_PM CROPT_2018_FR

Offre de stage 6 mois GEOSYS: Développement de nouveaux indices de végétation sur grandes cultures

GEOSYS recherche un(e) stagiaire qui sera en charge d’identifier de nouveaux indices de végétation à partir d’images satellites, dans le contexte des applications de l’entreprise.

Profil :
-Stage de fin d’études Master, école d’Ingénieur Agro ou équivalent en agronomie / observation de la Terre.
-Compétences en langage de programmation, manipulation de données SIG, statistiques.
-Dynamique et rigueur, capacité à s’adapter rapidement et s’approprier une problématique.
-Motivation pour travailler en équipe.
-Des connaissances en télédétection seraient un plus.
-Des connaissances sur les itinéraires techniques en Céréales à Paille (notamment fertilisation) seraient un plus.

N°03-2018_P&S-Indices_FR

Une deuxiéme levée de fond pour API-Agro

D’après le billet publié dans Terre-Net,  « outre les actionnaires de départ que sont l’Acta et les instituts techniques agricoles, les Chambres d’agriculture (APCA) ou le Geves, de nouveaux actionnaires ont rejoint la SAS Api-Agro et permis une levée de fonds d’un million d’euros. InVivo/Smag, Sofiproteol ou encore Allice, spécialiste de l’insémination artificielle, participeront à sa gouvernance du fait de leur soutien financier significatif. Arvalis-Institut du végétal, CTIFL ou Terres Inovia ont, eux, souhaité renforcer leur position dans la SAS. Les autres nouveaux actionnaires sont FIEA (Fédération professionnelle de sociétés du numérique en informatique agricole), FNGDS (données sanitaires animales), Fredon (données sanitaires végétales), Gènes Diffusion, Groupe Seenergi, GS1 (traçabilité et numérique agricole), Isagri (informatique et numérique agricole), Syngenta (semencier et protection des plantes), Unigrains et Unissia (données porcines), NeXXtstep-Technologies/Ekylibre. »

Lire le billet de Terre-Net pour en savoir plus sur les objectifs d’API-Agro suite à cette levée de fond.

 

 

Offre de poste responsable SIG (Mayotte)

Localisation :  Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Mayotte

Missions :
– Développer l’usage des outils géomatiques à la DAAF et veiller à la formation des agents pour l’usage autonome de QGIS
– Piloter l’usage au sein du SISE des outils nationaux de gestion informatique des enquêtes
– Préparer le recensement agricole 2020, en mettant au point un usage des images satellites ou aériennes (drone) en vue de segmenter et simplifier les enquêtes « terrain ».

Toutes les informations pour candidater : poste SIG-CIS-DAAF Mayotte- Janv18

Etat de l’art des outils pour améliorer l’efficience de l’Azote en agriculture

Il s’agit d’un article scientifique « état de l’art » (review) publié par deux chercheurs de l’université du Maine. Cet article est intéressant à plusieurs égards :
– il resitue les enjeux associés à l’efficacité de l’azote dans l’agriculture moderne,
– il fait un état de l’art assez exhaustif sur les outils et méthodes actuellement disponibles pour aider au pilotage de l’azote (analyse de sol, analyse des tissus végétaux, réponse spectrale des feuilles, indices de végétation -NDVI entre autre-, drones, capteurs portatifs, imagerie satellitaire) ainsi que les techniques d’application des engrais et le calendrier d’application pour améliorer l’efficience de l’azote.
– il propose une analyse de ces méthodes au regard des besoins des cultures, l’article met en particulier en évidence les limites des approches basées sur l’analyse de sol ou de tissus qui fournissent des éléments d’aide à la décision désynchronisés par rapport aux besoins réels des cultures. De ce point de vue, l’article montre l’intérêt des outils utilisés en agriculture de précision (GreenSeeker, Holland Crop Circle, drone, satellite) pour mieux « coller » aux besoins des cultures,
– il propose une analyse systémique assez critique des outils actuellement disponibles qui limitent considérablement une bonne utilisation de l’azote. En effet, la plupart des outils de pilotage jugés efficaces le sont à un stade avancé du développement des cultures alors que pour beaucoup d’entre elles, 70% de l’azote appliqué est utilisé dans les 25-30 jours après la plantation, c’est par exemple le cas du maïs et de la pomme de terre. Il en résulte que la plupart des outils et méthodes intéressants le sont pour environ 30 % de l’azote appliqué, ce qui constitue une limite importante pour améliorer l’efficience de l’azote en agriculture. L’article préconise fortement l’utilisation de deux ou plusieurs méthodes en combinaison lors de la gestion de l’azote et plaide pour le développement d’une nouvelle génération d’outils d’aide à la décision.

Résumé : Management of nitrogen (N) is a challenging task and several methods individually and in combination are in use to manage its efficiency. However, nitrogen use efficiency (NUE) has not been improved to a level, only 33%, as predicted by the researchers while developing nitrogen management tools and methods. The primary objective of this review article is to evaluate methods and tools available to manage nitrogen. Several methods, soil testing, plant tissue testing, spectral response, fertilizer placement and timing and vegetative indexes (leaf area index, and NDVI) through drones, handheld sensors, and satellite imagery were reviewed on the subject of user-friendly and effectiveness towards NUE. No single method was found sufficient to counter the nitrogen loss. Some methods were found time consuming and unsynchronized with N uptake behavior of particular crop, for example, plant tissue testing. Use of precision agriculture tools, such as GreenSeeker, Holland Crop Circle, drone, and satellite imagery, were found better compared to conventional methods such as soil testing, but these tools can only be used when the crop is up. Therefore, N management is possible only through inseason N application methods. When 70% of the applied nitrogen is used by the crops within 25–30 days after planting, for example, corn and potatoes, it is required to apply major N rates through inseason approach and some N at planting using soil test reports. In conclusion, this article strongly advocates using two or more methods in combination when managing N.

référence : Sharma, L. K., & Bali, S. K. (2017). A Review of Methods to Improve Nitrogen Use Efficiency in Agriculture. Sustainability10(1), 51.

side event sur les systémes d’aide à la décision pour la gestion des éléments nutritifs

comifer

Le COMIFER et le RMT F&E organisent le side event qui se tient juste après le 20th Nitrogen Workshop, à Rennes en juin 2018, en collaboration avec l’INRA SAS et AgroCampus Ouest.

–          Le 27 juin 2018, le side event portera sur la gestion des éléments nutritifs et les systèmes d’aide à la décision.

La date limite de soumission des résumés pour le 20th Nitrogen Workshop et/ou son side event est : le 31 janvier 2018 (initialement le 15 janvier, repoussé au 31 janvier). Les résumés doivent être soumis en ligne, en langue anglaise.

Retrouvez tous les détails sur le site dédié : https://workshop.inra.fr/nitrogenworkshop2018/.

Offre de CDD – Ingénieur bioinformaticien IE ou IR au CBiB

 

Nous ne parlons pas tous les jours de BioInformatique sur ce blog mais je me permets  malgré tout de transmettre une offre d’emploi à la demande du Centre de BioInformatique de Bordeaux (CBiB).

Plusieurs de nos étudiants ont réalisé ou réalisent actuellement un stage dans ce centre et le profil à double compétence (agronomie et informatique) est très apprécié. Aussi, même si vous n’êtes pas encore spécialiste de bioinformatique mais que vous êtes intéressé par le domaine, si vous maîtrisez les bases de données et les statistiques, un profil AgroTIC (ou ex MSI) peut tout à fait répondre aux attentes. N’hésitez pas à consulter l’offre.