Des drones en Inde pour replanter des forêts

Des expérimentations sont en cours, au cœur de l’Inde: l’idée est d’utiliser des drones pour lâcher massivement des graines dans des endroits difficilement accessibles. Géoréférencés, ces endroits pourront être survolés régulièrement pour suivre l’impact de ces lâchers. L’objectif est de semer au moins 10000Ha de graines locales.

Seed-dispersal-drone-main-lead-12

Source avec une petite vidéo explicative: https://factordaily.com/iisc-bangalore-drones-seeds-forests-karnataka/

SENTINEL-2 – utilisation pour actualiser la cartographie d’occupation du sol en Ethiopie

Mercredi 11 octobre, le CNES, IGN FI et EMA (Ethiopian Mapping Agency) ont signé un accord pour la mise à jour de la couche d’occupation du sol de la cartographie topographique en Ethiopie, à partir d’images de Sentinel-2.

L’accord prévoit deux phases. La première porte sur la formation, la production et le contrôle de la couche d’occupation du sol sur quelques sites pilotes. La seconde concerne la mise en œuvre sur l’ensemble du territoire éthiopien de la phase initiale, si ses résultats sont suffisamment prometteurs.

« Les images Sentinel-2 sont de bonne résolution spatiale (10 mètres) et couvrent le monde entier avec une bonne répétitivité temporelle (cinq jours). Ces expériences démontrent que grâce à l’espace, la mise à jour de la cartographie de nombreux pays est devenue possible à moindre coût ».

Il s’agit donc d’un réel test d’utilisation opérationnelle des images Sentinel-2, dont l’objectif est de s’étendre aux autres pays d’Afrique.

Source: http://www.ignfi.fr/en/2017/10/12/utilisation-des-images-sentinel-2-signature-dun-accord-entre-le-cnes-ign-fi-et-ema/

Un projet pour piloter plus finement les troupeaux

L’Institut de l’Elevage a lancé un projet de Sm@rt Elevage. Ce programme a pour objectif de doter l’Idele et ses partenaires d’outils et d’une organisation permettant de conduire un programme structurant sur la thématique de l’élevage de précision. Le dispositif s’appuiera sur le réseau des fermes expérimentales partenaires de l’Institut de l’Elevage, mais visera aussi à construire un réseau de fermes d’éleveurs, susceptibles d’apporter un retour d’expérience pertinent.

Retrouvez les détails du projet ici.

Une brochure qui rassemble les projets européens sur l’agriculture de précision

Research*eu a publié son dernier magazine sur le thème : « Agriculture de précision : semer les graines d’une nouvelle révolution agricole ». Celui-ci présente 13 projets financés par l’UE qui ont joué un rôle clé dans la révolution apportée par l’agriculture de précision. Ces projets mettent en lumière quelques-uns des développements les plus prometteurs qui devraient contribuer à faire de l’agriculture de précision la nouvelle norme de l’agriculture européenne. Ils portent par exemple sur un système robotique avancé innovant, des systèmes de capteur haute technologie et l’exploitation de technologies numériques telles que le Big Data et l’Internet des Objets.

Il est en téléchargement libre et gratuit ici, profitez-en !

Pour en savoir plus c’est par !

Elevage de précision : réalités, limites et potentiel de développement

L’Académie d’Agriculture de France a consacré la séance hebdomadaire du 11 octobre 2017 à l’élevage de précision. Celle-ci a permis de définir les réalités, les limites et le potentiel de développement.

Voir ou revoir les présentations et leurs résumés.

Vous pouvez également lire cet article qui résume bien les conclusions de cette séance.

Une association de capteurs pour monitorer son troupeau de vaches

Vel’Phone pour le vêlage, HeatPhone pour les chaleurs, FeedPhone pour les indicateurs d’ingestion et de rumination et enfin San’Phone pour détecter les troubles de la santé : un ensemble de capteurs pour suivre de près les vaches via un smartphone.

Regardez la vidéo pour plus de détails !

Les puces RFID en élevage

Les puces RFID commencent à se faire une place de plus en plus importante dans l’élevage. Elles servent notamment au comptage du nombre de bêtes dans les élevages ovins mais également à identifier les poussins pour un suivi de leur croissance de manière individuelle. En effet, cette technologie permet une lecture à distance (de quelques centimètres à quelques mètres) et à travers la matière, idéal lorsque des agneaux se cachent au milieu du troupeau.

Lisez l’article pour plus de détails !

Les cochons ont droit aux nouvelles technologies

Pigconnect est une nouvelle application pour faciliter les tâches administratives liées aux transports des cochons. L’objectif est de dématérialiser les documents réglementaires et ainsi diminuer les risques d’erreurs et garder la traçabilité.

Une seconde application, Pass’Porc, permet, grâce à une puce insérée dans chaque porcelet et une fiche associée, de suivre les porcs de leur naissance à la sortie de la porcherie.

En plus de ces applications, les truies disposent également de capteurs situés sur leurs boucles d’oreilles. Acti Sow permet de suivre l’activité de l’animal, d’estimer ses dépenses énergétiques et donc d’en déduire sa ration qui sera adaptée. Cette alimentation de précision « homogénéisera le poids des lots, gérera les réserves corporelles des truies et améliorera la vitalité des porcelets nouveau-nés ».

Retrouvez l’article sur l’application Pigconnect , celui sur Pass’Porc et celui sur Acti Sow pour plus d’informations !

Lancement du Mas numérique : Une exploitation viticole connectée pour l’enseignement et les professionnels

 

 

Vidéo Mas numérique

Le 12 octobre dernier a été lancé le Mas numérique sur le Domaine du Chapitre (Villeneuve les Maguelone à 10km de Montpellier). Porté par Montpellier SupAgro et soutenu par les entreprises SMAG, Vivelys, Pera-Pellenc (Groupe Pellenc), ITK et 10 autres entreprises partenaires, le Mas numérique est une exploitation viticole qui utilise pour ses activités de production des technologies commercialisées et complémentaires pour répondre à des problématiques métier :

  • Le numérique pour l’ergonomie et l’efficacité de la protection des plantes
  • Le numérique pour la maitrise de la qualité et des rendements

Suite à cet évènement de lancement, le Mas numérique servira de support pour l’enseignement technique supérieur ainsi que pour les conseillers et techniciens agricoles.

Le prochain événement sera à l’occasion du SITEVI 2017 avec notamment des visites virtuelles proposées depuis le stand de Montpellier SupAgro (B5A 012) le mardi 28 novembre de 14h à 15h .

lemasnumerique.agrotic.org

Les machines à vendanger innovent !

Un article du Figaro reprend les différentes innovations qui concernent les machines à vendanger. Du tri de la vendange à la conduite sans les mains, les vendanges deviennent technologiques !