Séminaire utilisateurs QGIS 2017: ouverture des inscriptions

Seminaire3

Sinscrire                       Plusdinfo

La perception de l’élevage de précision : des avis partagés ?

Selon Nathalie Hostiou, zoologiste de l’INRA intervenue lors d’Esaconnect, « les éleveurs sont partagés quant à l’intérêt de l’élevage de précision au sein de leur ferme ».
Il est évident qu’avec le numérique, le métier d’éleveur évolue : moins de charge de travail physique, une organisation différente… mais la charge mentale pourrait également être accrue.
Le numérique est présenté ici comme un potentiel risque de frein pour les jeunes qui voudraient devenir éleveur.

L’article est à lire ici.

Un serveur oui ! Mais pour quoi faire ?

serveur

Non, ce n’est pas la grande question sur la vie, l’univers, et tout ce qui est. Et la réponse sera un peu plus longue que 42.

Quel serait l’intérêt d’avoir un serveur ?

Pour répondre à cette question, on va lister quelques fonctionnalités que peut vous fournir un serveur :

  • Créer son site web : pour par exemple détailler son CV et être plus « sexy » pour un recruteur).
  • Créer son blog : pour partager ses passions, raconter son tour du monde, etc.
  • Avoir sa propre boite mail : pour faire plus pro en cas de recherche d’emploi ou quand on monte sa boite (exemple : contact@gbrunel.fr et plus gbrunel@gmail.com).
  • Stocker et consulter ses données : photos, documents, vidéos… sur un espace qui vous appartient.
  • Et bien d’autre choses…

Tout ça c’est bien… mais je n’y connais pas grand-chose (voir rien) en informatique.

Comment faire ?

Aujourd’hui, gérer un serveur ou un site web n’a jamais été aussi simple. Grâce aux CMS (content management system) tel que wordpress, on peut par exemple créer des sites (même pro) avec peu (ou pas) de connaissance en informatique. Tout est fait pour que le coté techno soit « caché » et que vous n’ayez plus qu’à remplir de contenu (textes, images, vidéos…) votre site web.

Un grand nombre d’hébergeur web, propose des panneaux de configuration basé conçu pour vous faciliter la vie (exemple : cPanel). Constitué d’une interface graphique, vous n’aurez pas rentrer des lignes de code, pour gérer votre serveur.

Mais au final un serveur c’est quoi ?

Au final pas grand-chose… un serveur, ce n’est rien de plus qu’un pc qui a généralement comme caractéristique de fonctionner 24h/24 et 7j/7, 365j/an (+1 pour les années bissextiles), le tout avec seulement le cordon d’alimentation et le câble réseau. Ni clavier, ni souris, ni écran ; pas besoin. Ce sont les serveurs qui hébergent vos sites web favoris, et qui sont donc chargés de vous les servir quand vous le leur demandez.

C’est là qu’entre en jeu les hébergeurs web (ou hébergeur internet).

Un hébergeur web est une entité ayant pour vocation de mettre à disposition des internautes des sites web conçus et gérés par des tiers. En gros, de vous proposer un serveur pour que vous puissiez créer votre site internet, stocker vos données, etc. Cela évite de laisser son ordinateur tourner 24h/24, l’hébergeur assure aussi le maintien des données (sauvegarde), une protection contre les pirates et pleins d’autres chose dont vous n’aurez pas à vous soucier.

Voici quelques exemples d’hébergeurs possédant une interface graphique pour vous aider à gérer votre serveur :

 

La Chaire AgroTIC fête son premier anniversaire

Anniversaire

Il y a un an tout juste Montpellier SupAgro, Irstea et Bordeaux Sciences Agro avaient le plaisir d’inaugurer la Chaire AgroTIC, chaire d’entreprises visant à assurer un lien étroit entre formation, recherche et entreprises pour accompagner le développement de l’agriculture numérique.

Au cours de cette année, le travail en collaboration avec les 23 entreprises membres et les partenaires techniques de la chaire a été fructueux et riche en échanges  ! Ainsi, la chaire a engagé de nombreuses actions parmi lesquelles :

– la publication tous les 2 mois d’un bulletin de veille sur l’actualité de l’agriculture numérique,
– la réalisation des infographies et dossiers de l’Observatoire des usages (action co-portée avec #DigitAg),
– l’organisation de 2 séminaires (Smartphones en Agriculture et celui à venir sur les technologies de caractérisation des sols agricoles),
– la réalisation d’une étude Blockchain et Agriculture (étude à paraître),
– l’organisation du challenge étudiant Innov’Agro (rappel : les présentations ont lieu demain à l’hôtel French Tech de Montpellier !).

Et ce n’est pas fini ! Merci à tous ceux qui suivent et soutiennent les actions de la Chaire !

www.agrotic.org/chaire/

La France Agricole : « La lutte des nuisibles devient High-Tech »

La France Agricole a publié en octobre dernier un dossier consacré à la lutte High-Tech des nuisibles. L’article évoque les problèmes environnementaux des solutions utilisées actuellement, ainsi que leur limites d’efficacité (sur le tournesol par exemple).

Le dossier continue avec une liste de 10 innovations technologiques simplifiant le travail de l’agriculteur. De l’effarouchement sonore des pigeons à la détection d’invasion de rats taupiers, en passant par des pièges à gibier connectés ou des prédateurs robotisés : la liste balaye une grande partie des possibilités actuelles.

Le lien vers le dossier pour les abonnés ici.

Une de ces dix innovations mérite une attention particulière, puisqu’elle vient d’être primée médaille d’argent de l’Innovation Award au salon Agritechnica 2017. Il s’agit de SensoSafe, un détecteur de présence d’animal monté à l’avant des faucheuses. Le système soulève la faucheuse en cas de détection d’un animal, permettant la vie sauve du gibier, et évitant ainsi la potentielle contamination de la récolte.

SENSOSAFE

Le coin des doctorants #Digitag

Dans les prochains mois, les premiers doctorants #DigitAg vont présenter leur thèse dans des petites vidéos explicatives et illustrant leurs travaux.

Ces vidéos sont rassemblées sur le site: http://www.hdigitag.fr/fr/category/nos-doctorants/ 

Et voici la première vidéo diffusée: Maxime Ryckewaert présente sa thèse CIFRE avec l’Irstea et  Limagrain

L’agence du numérique publie un dossier sur l’agriculture: focus particulier sur la formation des enseignants

Ce dossier fait une synthèse des conclusions des principales études sur l’agriculture numérique: enquêtes sur les équipements, usages, freins et besoins en formation.

L’Observatoire des usages y a une bonne place, ainsi que les apports du numérique comme moyen de formation, avec par exemple un état des lieux de la formation continue des enseignants de l’enseignement agricole.  Une belle synthèse!

Source: https://laboratoire.agencedunumerique.gouv.fr/2017/11/15/filiere-agricole-importance-croissante-competences-numeriques-formation-continue-toujours-plus-indispensable/

Votre smartphone est-il compatible avec Galileo ?

 

Use_Galileo

L’agence du GNSS européen met à jour sur un site dédié la liste des smartphones disponibles sur le marché et intégrant des puces les rendant compatibles avec le GNSS européen Galiléo :  http://www.usegalileo.eu/FR/inner.html#data=smartphone. Aujourd’hui 29 smartphones intègrent cette fonctionnalité et compte tenu de la profusion de l’offre des puces GNSS Galiléo, l’offre évoluera très certainement vite dans les mois qui viennent.

La plateforme numérique de Monsanto arrive en Europe

La plateforme Climate FieldView de Monsanto permet aux agriculteurs de collecter, stocker et visualiser les données de leurs champs dans une seule et même plateforme numérique. Monsanto a annoncé lors du salon AgriTechnica que cette plateforme serait disponible dans certains pays d’Europe pour la prochaine campagne puisque les essais conduis cette année auraient été concluants.

Retrouvez l’article complet ici !

Un robot de taille d’ici quelques années ?

La coopérative Vinovalie a lancé un projet de robot de taille, appelé R2T2. L’objectif est que la taille de la vigne soit plus compétitive que la taille manuelle mais permette également de relever de nombreuses informations pour évaluer le potentiel de production. Ce projet dispose de partenaires tels que New Holland, FLDI, Orme, le CNRS et l’IFV.

Le projet débute juste, par conséquent, les premiers essais à la parcelle ne sont pas attendus avant 2022. A suivre de près donc !

N’hésitez pas à lire l’article ici !

Un module AgroTIC EDI au Studio Agro Digital

EDI_AgroTIC

Aujourd’hui et demain des étudiants AgroTIC expérimentent un nouveau module sur les Échanges de Données Informatisés. A base de Serious Game, d’ateliers pratiques et d’interventions d’experts, les étudiants appréhendent les notions d’interopérabilité, d’AgroEDI, d’échanges de données. Le Mas numérique est utilisé comme support et cas d’étude réel pour toucher du doigt les enjeux actuels de l’interopérabilité. Les étudiants bénéficient du cadre privilégié du Studio Agro Digital (SMAG, Invivo) pour travailler en ilots séparés et suivre des interventions distance.