Afterwork Appel à projet ROSE

UN AFTERWORK ORGANISÉ AVEC LES PÔLES Qualimed et Optitec ET LE CLUSTER Robotics place le 27 juin.
Dans le Studio Agro-Digital, la plateforme d’innovation du numérique pour l’agriculture d’IN VIVO dans les locaux SMAG. L’objectif est de venir découvrir les enjeux et le périmètre de l’AAP avec une intervention en visio de Mme Lemaire (Responsable à l’ANR du Challenge ROSE). Un temps sera consacré pour croiser les compétences avec les membres des réseaux Optitec et Robotic Place et imaginer votre consortium pour répondre à l’AAP Rose.

appel_rose

Toutes les informations : http://www.qualimediterranee.fr/actualites/agenda/appel-a-projets-agenda/afterwork-presentation-de-rose

AgrOptimize recrute un(e) ingénieur en agriculture de précision

AgrOptimize recrute un(e) ingénieur en Agriculture de Précision pour participer pour participer aux activités liées à l’OAD (Outil d’Aide à la Décision) en nutrition / fertilisation.

les missions :
o Gestion opérationnelle des OAD fertilisation (essentiellement en France)
o Suivi des commandes
o Planifier les vols Drone et Avion en saison
o Assurer les restitutions aux technico-commerciaux et clients
o Superviser le déroulement des chaînes de traitement (avec l’équipe IT)
o Analyser / valider les conseils agronomiques
o Veille / mise à jour des variables réglementaires mobilisées dans les outils de calculs
o Assurer les processus de validation des outils de calculs (COMIFER)

Activité R&D sur des modèles en cours de développement concernant les problématiques de modélisation de la fertilisation azotée et de nutrition :
o Intégration des nouvelles variables : télédétection satellitaire, météorologique, pédologique, etc.
o Intégration des aspects variétaux et des paramètres agronomiques
o Gestion des stress des cultures,

Position au sein de l’entreprise :
o Collaboration directe avec les équipes IT, commerciales et prestataires externes (France)
o Intégration Equipe R&D basée à Arlon : modélisateur, agronome, partenaire académique (ULg, LIST, …)

 

Pour en savoir plus et candidater : MSc – PhD – Fertilisation-Nutrition

Offre d’emploi H/F en viticulture de précision

CHARGE DE PROJETS DE DEVELOPPEMENT VITICOLE

Missions principales :
. Assurer le suivi des projets liés au matériel végétal (plants et pépinière)
. Participer aux autres projets de développement viticole en apportant son Expertise pour le déploiement de la viticulture de précision au sein du vignoble Moët & Chandon

Profil :
Ingénieur agri ou agro avec une expérience significative sur les thématiques de
matériel végétal et de la viticulture de précision

Compétences spécifiques :
Solides compétences viticoles et ampélographiques
Très bonne connaissance du milieu des pépinières viticoles
Maîtrise des outils de SIG, viticulture de précision, technologies numériques
Autonomie et travail en équipe
Conduite de projets
Bon relationnel

Toutes les informations pour candidater : Annonce_Chargé de Développement viticole

Ingénieur bureau d’études énergies renouvelables

Compétences

Au niveau de l’activité méthanisation
• Conception et réalisation des plans (2D) d’implantation des unités de méthanisation pour les dossiers administratifs,
• Conception des plans d’exécution (2D et 3D) pour la consultation des entreprises de TP,

Au niveau de l’activité éolien
• Suivi des campagnes de mesure anémométriques (mâts, Lidar) et des études de vents,
• Missions de terrain (relevé GPS, photographies, etc.)
• Suivi des différentes études techniques : acoustique, servitudes et autres contraintes (aviation, réseaux, radar…), raccordement électrique, accès, micro-sitting,
• Définition des schémas d’implantation des parcs éoliens en fonction des enjeux et des contraintes identifiés,
• Rédaction des parties techniques des dossiers de demande d’autorisations administratives (Déclarations préalables, permis de construire, dossier ICPE, Études de dangers etc.)
• La conception et la réalisation de projets (3D) pour la phase de pré-construction Profil, compétences et qualités recherchées
Profil
• Ingénieur de formation,
• Maîtrise et pratique du logiciel Autocad (Civil 3D serait un plus),
• Une connaissance du logiciel ArcMap ou tout autre logiciel de SIG serait appréciée,
• Une première expérience concluante dans un bureau d’études ou dans le domaine de la construction serait appréciée • Anglais requis • Permis B requis • CDI temps plein avec période d’essai de 6 mois

Pour postuler : 20170523_Fiche de poste Ingenieur BE energies renouvelables

Quoi de neuf du côté des nano-technologies pour l’agriculture ?

Un article de synthése (review paper), d’une remarquable clarté et trés exhaustif, rédigé par des chercheurs de l’université de Chaudhary Devi Lal (Inde). Cet article fait le point sur les recherches actuelles dans le domaine des nano technologies appliquées à l’agriculture. Je dois avouer que cela faisait longtemps que j’attendais un article comme celui-là pour avoir une idée évolutions à attendre dans ce domaine. Associées au numérique (notamment par le développement d’une nouvelle génération de capteurs), les nano-technologies pourraient bien apporter des solutions pertinentes pour l’agriculture de demain. Les auteurs font ainsi un point sur toutes les nano-technologies susceptibles d’apporter des réponses intéressantes pour :
– la détection précoce et spécifique d’agents pathogénes sur les plantes et les animaux,
– l’encapsulation des matiéres fertilisantes pour en améliorer la diffusion lente au fur et à mesure des besoins des cultures (et limiter ainsi les pertes dans l’atmosphére et le sol),
– la détection d’éléments dangereux pour le santé humaine,
– la possibilité de développer (et comprendre l’action) d’une nouvelle génération de matiéres actives pour lutter contre les maladies,
– le développement de nouveaux procédés pour réguler la croissance et le développement,
L’article fait également une large discussion sur les risques associés à la toxicité de ces nano-technologies. Je vous laisse la surprise de regarder mais beaucoup de procédés reposent sur l’utilisation de molécules telles que le cuivre ou le souffre qui sont déjà largement utilisées en agriculture (y compris en agriculture biologique).

résumé : Nanotechnology is an interdisciplinary research field. In recent past efforts have been made to improve agricultural yield through exhaustive research in nanotechnology. The green revolution resulted in blind usage of pesticides and chemical fertilizers which caused loss of soil biodiversity and developed resistance against pathogens and pests as well. Nanoparticle-mediated material delivery to plants and advanced biosensors for precision farming are possible only by nanoparticles or nanochips. Nanoencapsulated conventional fertilizers, pesticides and herbicides helps in slow and sustained release of nutrients and agrochemicals resulting in precise dosage to the plants. Nanotechnology based plant viral disease detection kits are also becoming popular and are useful in speedy and early detection of viral diseases. In this article, the potential uses and benefits of nanotechnology in precision agriculture are discussed. The modern nanotechnology based tools and techniques have the potential to address the various problems of conventional agriculture and can revolutionize this sector.

références : Duhan, J. S., Kumar, R., Kumar, N., Kaur, P., & Nehra, K. (2017). Nanotechnology: The new perspective in precision agriculture. Biotechnology Reports.

 

Un piége à insecte connecté spécifique de la mouche du fruit (oranger, citronnier)

Des chercheurs israéliens de l’institut Volcani center, viennent de publier, dans un journal scientifique, le principe et les résultats d’un piège à insecte connecté spécifique à la mouche du fruit (oranger, citronnier)-(Ceratitis capitata). D’autres pièges à insecte (adaptés à d’autres espèces et d’autres cultures) ont déjà été présentés dans ce blog. Cet article scientifique mérite d’être mentionné pour plusieurs raisons : i) il montre que les pièges connectés font l’objet d’une recherche active par plusieurs entreprises et laboratoires dans le monde, ii) il constitue un exemple de culture et de ravageur pour lesquels il n’y avait pas de solutions connectées jusqu’à aujourd’hui, iii) rare sont les articles scientifiques qui présentent des résultats dans ce domaine. Le piége à insecte présenté s’inspire largement d’un piège préalable existant (piège Steiner lure)  qui consiste à attirer les mouches avec une substance chimique et à les tuer avec un insecticides. Le dispositif proposé consiste à inclure un entonnoir avec un tube transparent traversé par un faisceau lumineux. Dés qu’une mouche est tuée, celle-ci tombe en bas du piège et le comptage est effectué à chaque obstruction de la barrière lumineuse. Fort des essais terrain effectués, les chercheurs ont mis en oeuvre des astuces permettant de maximiser la justesse des comptages comme par exemple : la mise en place de deux tubes de comptage pour limiter les oublis, la mise en place d’un temps de latence de quelques ms pour éviter les doubles comptages, etc.

résumé : Continuous monitoring of population fluctuations is important to improve the control of economic pests. The Mediterranean fruit fly [medfly; Ceratitis capitata (Wiedemann)] is a major economic pest of fruit crops worldwide, particularly in the Middle East. The current medfly weekly monitoring method, manual counting, results in a suboptimal spraying frequency in citrus orchards. This paper describes the development of an automatic trap for sequential medfly remote monitoring. To our knowledge, it is the first automatic trap developed for medfly monitoring. A new cylinder-shaped trap was designed, and optical sensors specifically created for detecting and counting dead or stunted Medflies were embedded in it. Field tests were conducted to estimate the trapping efficiency, accuracy and over-counting of the medfly Automatic Traps (medfly-ATs). medfly-ATs and Steiner traps were placed in commercial citrus orchards over five different periods between the years 2013 and 2015. The medfly-AT and conventional Steiner trap were found to have similar trapping efficiencies under field conditions. The accuracy of the medfly-AT counts ranged between 88% and 100%; the absolute over-counting in all experimental sites and periods was three flies. Over-counting was mostly due to ants and rain. The paper discusses the importance of field tests in evaluating the performance of automatic traps. Results of an informal experiment conducted in a commercial orchard showed that daily monitoring using the medfly-AT device holds promise for reducing insecticide applications, but extensive in-field experiments should be conducted to prove it.

références : Goldshtein, E., Cohen, Y., Hetzroni, A., Gazit, Y., Timar, D., Rosenfeld, L., … & Mizrach, A. (2017). Development of an automatic monitoring trap for Mediterranean fruit fly (Ceratitis capitata) to optimize control applications frequency. Computers and Electronics in Agriculture, 139, 115-125.

La modulation du travail du sol en agriculture de précision : une option peu étudiée

image_soil_sensors

Il s’agit d’un article de synthèse rédigé par deux chercheurs (université Kemal-Turquie et université de Pensylvany-Etats Unis). L’article est issu d’une conférence, il n’est pas récent mais il vient d’être mis en ligne sur le site research gate. Son intérêt est de faire le point sur une pratique qui est peu abordée dans le domaine de l’agriculture de précision : celle de la modulation du travail du sol. A l’heure où beaucoup d’agronomes remettent en cause le travail du sol traditionnel et où les techniques sans labour sont présentées comme une alternative intéressante pour lutter contre l’érosion ou pour favoriser la vie dans les sols. La modulation du travail du sol pourrait constituer une alternative intéressante là où les techniques sans labour s’appliquent mal ou donnent de mauvais résultats (sols compacts, argileux, etc.). En effet, dans bien des situations, les techniques simplifiées ne présentent pas que des avantages, on pourra citer entre autres des problèmes sanitaires plus importants, une utilisation plus importante d’herbicides, une variabilité importante de la matiére organique dans le sol, etc. Dans ces situations, il est nécessaire d’offrir des solutions aux agriculteurs pour limiter l’impact des techniques de travail du sol classiques. Pour répondre à ce problème, la modulation du travail du sol a beaucoup été étudiée au début des années 2000. Le concept est simple, il consiste à moduler la profondeur de travail ou l’action de l’outil en fonction des propriétés du sol (compaction, force de rupture, texture, etc.). D’après les auteurs cette technique offrirait des avantages tels que : moins d’intrants énergétique fossile consommé et des perturbations du sol moins importantes qui contribueraient à limiter l’érosion, la dilution de la matière organique, etc. L’article fait le point sur les prototypes qui ont été conçus pour mettre en oeuvre cette pratique. Il fait également le point sur les systèmes de mesure qui ont été proposés pour capter en ligne (ou avant le passage de l’outil) les caractéristiques physiques du sol permettant d’adapter le travail de l’outil aux conditions particulières rencontrées. Malheureusement, l’article ne précise pas si des essais à moyen terme ont été réalisés pour effectivement valider l’intérêt de ces approches sur l’érosion des sols, les aspects sanitaires, le contrôle des adventices ou la vie dans les sols.

On pourra télécharger l’article ici ; 2010-Gorucu-Keskin-Advance-tillage-son

Le dernier numéro d’ISO focus est consacré aux normes ISO pour l’agriculture

iso_focus

Des articles qui restent très généraux pour les professionnels de l’information dans le domaine agricole, mais l’intérêt est d’avoir une synthése (à travers divers exemples) des différents champs couverts par les normes ISO (eau, sol, machine, mesure, etc.).

A télécharger à l’adresse suivante : https://www.iso.org/files/live/sites/isoorg/files/news/magazine/ISOfocus%20(2013-NOW)/fr/2017/ISOfocus_122/ISOfocus_122_FR.pdf

Un appel à projets « Robotique et capteurs au service de la réduction des pesticides »

Comment concilier la nécessaire réduction des intrants en agriculture et les contraintes et besoins des agriculteurs et des filières ? Dans l’optique d’une réduction de 50% de l’usage de pesticides pour 2025, les ministères chargés de l’Agriculture et de l’Ecologie lanceront, en partenariat avec l’ANR, un appel à projets destiné à susciter la mise au point de solutions technologiques innovantes en agriculture. Baptisé ROSE – Robotique et Capteurs au Service d’Ecophyto – cet appel à projets devrait ouvrir en juin.

Toutes les informations : http://www.agence-nationale-recherche.fr/informations/actualites/detail/agriculture-un-appel-a-projets-prochainement-lance-sur-le-theme-robotique-et-capteurs-au-service-de-la-reduction-des-pesticides/