Pot des soutenances AgroTIC !

Mercredi…sonne la dernière journée pour les soutenances AgroTIC !

Afin de fêter la fin des soutenances, de « trinquer » avec les nouveaux diplômés…nous convions comme chaque année, les anciens et nouveaux étudiants ainsi que l’ensemble de l’équipe pédagogique à se rencontrer lors du pot de retrouvaille qui aura lieu ce mercredi 20 septembre 2017 à partir de 18h-18h30 au rez-de-chaussée du bâtiment 21 (salle Fergusson) pour un moment de discussion, de partage et de convivialité !

Au plaisir de vous y retrouver !

PlantCam: une caméra qui filme la croissance de la vigne

Cette caméra est programmée pour prendre le même cliché plusieurs fois par jour, pendant toute la période de croissance de la vigne : du débourrement (éclatement des bourgeons) à la vendange. La compilation des différentes images permet d’obtenir un film présentant l’évolution accélérée de la croissance de la vigne et de pouvoir ainsi les comparer avec les données climatiques.

PlantCam

La vidéo, que vous pourrez visualiser en cliquant sur le lien ci-dessous, a été réalisée dans le cadre du projet GICC-TERADCLIM avec le CNRS, dont l’objectif est de mettre en place une méthodologie de modélisation spatiale du climat, adaptée aux échelles fines (échelle du terroir).

http://videotheque.cnrs.fr/doc=4170

Planning des soutenances AgroTIC !!!

Les étudiants de la promo 2016-2017 vont soutenir leur mémoire les 18, 19 et 20 septembre prochains.

Vous pouvez consulter le planning des soutenances en cliquant sur le lien suivant : Planning soutenances de stages AgroTIC 2016-2017

Dans la mesure où elles ne sont pas confidentielles, vous êtes cordialement invités à y assister.

A noter que, comme pour l’année dernière, les soutenances auront lieu dans la « Salle de Conseil » situé au 1er étage du Château.

Enfin et comme chaque année, les anciens et nouveaux étudiants ainsi que l’ensemble de l’équipe pédagogique pourront se rencontrer lors du pot de retrouvaille (ATTENTION: la date a changé !!!) qui aura lieu le mercredi 20 septembre 2017 à partir de 18h30 au rez-de-chaussée du bâtiment 21.

Au plaisir de vous y retrouver !

La formation AgroTIC évolue !

Pour cette nouvelle rentrée 2017-2018, dont la date est fixée au lundi 4 septembre prochain, la formation AgroTIC connaît une petite (r)évolution !

Afin de toujours mieux s’adapter au monde professionnel en termes de métiers et de missions, la spécialisation AgroTIC intègre pour la première fois de « l’optionalité » dans sa formation avec :

– d’une part, des modules en parallèle dans le cœur de la formation, tant à Montpellier SupAgro qu’à Bordeaux Sciences Agro, qui correspondent à des modules d’« appondissement » afin de monter en compétence sur une technologie ou bien des algorithmes/méthodes de traitement de données particuliers.

– d’autre part, le choix entre deux parcours dédiés et spécifiques, d’une durée de 4 à 5 semaines chacun, avec un parcours basé à Montpellier SupAgro sur les « Capteurs, réseaux de mesures et traitements de données avancés pour l’agriculture et l’environnement » et un parcours basé à Bordeaux Sciences Agro qui porte sur du développement informatique avec les « Technologies pour le développement d’applications mobiles ».

Vous trouverez ci-dessous, une représentation simplifiée de la nouvelle maquette pédagogique prévue pour la rentrée prochaine, sachant que le cursus en alternance reste toujours possible dans ce nouveau dispositif :

 

maquette_pedagogique_2018

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à solliciter l’équipe pédagogique :

Bruno TISSEYRE (Prof. – Montpellier SupAgro) : bruno.tisseyre@supagro.fr
Christian GERMAIN (Prof. – Bordeaux Sciences Agro.): christian.germain@agro-bordeaux.fr
Léo PICHON (IR – Montpellier SupAgro) : leo.pichon@supagro.fr
Nathalie TOULON (Ing. péd. – Bordeaux Sciences Agro.) : nathalie.toulon@agro-bordeaux.fr

Soutenances des mémoires AgroTIC / Promo 2016-2017

La rentrée approche doucement mais sûrement…et les soutenances aussi !!!

Pour information, les étudiants de la promotion actuelle soutiendront leur mémoire les 18, 19 et 20 Septembre 2017.

Le planning des soutenances sera communiqué sur ce site dès qu’il sera finalisé.

Comme chaque année, vous êtes conviés à assister aux soutenances (celles qui ne sont pas confidentielles).

Un pot de retrouvailles est prévu le mardi 19 septembre à partir de 19h00. Tous les anciens y sont cordialement invités.

Au plaisir de vous y retrouver !

L’équipe pédagogique AgroTIC

Des nanosatellites dédiés à l’IoT

Une startup australienne veut que ses nanosatellites puissent alimenter l’Internet des Objets. Fondée en 2015, Fleet a annoncé un financement en série A de 5 millions de dollars dans le but de construire sa constellation de satellites.

 

Selon Flavia Tata Nardini, CEO de la startup, son équipe avait réalisé que les 75 milliards d’objets destinés à être connectés d’ici 2025 ne pourraient pas l’être sans les bons outils « notre idée était d’activer cette révolution, car cela va changer l’industrie, mais cela n’est pas aussi simple que tout le monde le pense ».

Dans le passé, les nanosatellites ont été utilisés pour des missions scientifiques, mais plus récemment pour des activités commerciales comme l’observation de la terre et la cartographie. Flavia Tata Nardini voudrait que sa constellation aide les périphériques et les capteurs intelligents dans toutes les industries.

Faciliter la connectivité dans les zones reculées

Bien sûr, les entreprises de télécommunications telles que Vodafone envisagent également des réseaux mobiles 5G, mais Nardini pense que ses satellites pourraient jouer un rôle  « connecter de personnes est en fait très différent des infrastructures pour les objets et les périphériques. Les objets ont besoin d’une infrastructure à part entière ».

Pour l’instant, la startup prévoit d’exécuter des programmes pilotes sur différents marchés, y compris l’agriculture, les transports, le pétrole et le gaz, avant de lancer ses premiers nanosatellites en 2018 « si tout se passe comme prévu, notre constellation de 100 nanosatellites devrait être disponible au cours des quatre prochaines années » ajoute-t-elle. De plus, l’ensemble des appareils de Fleet devraient être fabriqués en Australie.

Après le lancement, les satellites couvriront une partie importante du globe. On parle de la plupart de l’Amérique du Sud, de l’Afrique et de l’Asie « dans le futur, nous éperons couvrir une partie des États-Unis et de l’Europe » déclare Nardini. En effet, l’Europe est déjà bien connectée. Mais lorsque des bateaux transportent des cargaisons d’un continent à l’autre, la connectivité est tout simplement absente. C’est à ce niveau qu’une telle startup peut intervenir.

Alors que l’industrie spatiale privée a globalement décollé avec des entreprises comme Space X et Blue Origin, l’Australie a aujourd’hui besoin de sa propre agence spatiale. Flavia Tata Nardini a appelé le gouvernement à progresser dans ce sens « le gouvernement doit maintenir son soutien et apporter des changements radicaux au cours des prochaines années ».

Vous pouvez retrouver cet article ici : http://www.objetconnecte.com/nanosatellites-iot-1204/?utm_source=ownpage&utm_medium=email&utm_campaign=20170419&_ope=eyJndWlkIjoiZGJkYmFlNTI5YTJkOGY3NzdiZGZiY2IxNDlkN2ZjNzUifQ==

Ingénieur de recherche en chimiométrie – CDD 16 mois (Montpellier) au 01/09/2017

« Développement de modèles chimiométriques pour la discrimination de classes
à partir de plusieurs blocs de données multivariées »

- Type de recrutement :

CDD de 16 mois – Début prévu au 1er septembre 2017

Rémunération: entre 1 991.02 € et 2356.81 € bruts mensuels selon profil et expérience

- Description du poste :

L’UMR ITAP (Informations, Technologies, Analyse environnementale, Procédés agricoles) de l’Irstea, (institut de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) est spécialisée en Sciences pour l’Ingénieur. Elle mène des recherches sur les technologies et les méthodologies appliquées, avec une expertise forte en instrumentation et en expérimentation de terrain. Le domaine d’application concerne l’agriculture de précision et l’environnement.

L’équipe COMiC (Capteurs Optiques pour les Milieux Complexes) développe des systèmes optiques de mesure ainsi que des méthodes de traitement associées pour caractériser les objets ou les milieux qui sont au cœur des procédés agricoles et environnementaux. Les recherches menées par cette équipe pluridisciplinaire reposent principalement sur les technologies de spectrométrie UV, Visible et proche-infrarouge et d’imagerie numérique et hyperspectrale. L’équipe est dotée d’un laboratoire optique à la pointe (plusieurs spectrophotomètres UV-Vis PIR, 3 caméras hyperspectrales, diverses sources dont un laser supercontinum…), support indispensable à ses recherches. Les milieux auxquels l’équipe s’adresse sont optiquement et chimiquement complexes (végétation, produits agricoles, sols, déchets, scènes en extérieur, …).

L’équipe COMiC a développé un savoir-faire dans l’utilisation des techniques d’analyse des données spectrales, pour l’exploration des données (ACP) pour l’étalonnage (PLS, sélection de variables), ou pour la discrimination (PLS-DA). Elle est très présente dans la communauté de la chimiométrie aux niveaux national et international. Pour traiter des problèmes de plus en plus complexes elle s’investit depuis peu dans les techniques d’analyse multi-blocs, permettant de traiter dans un même modèle les signaux de plusieurs capteurs.

Plusieurs projets dans lesquels est impliquée l’équipe produisent des données en relation avec ces techniques de traitement. Les tableaux sont issus de techniques analytiques très variées, comme l’imagerie hyperspectrale (Vis, NIR et fluorescence), la spectrométrie de masse couplée ou non à des techniques de séparation, la fluorescence frontale 3-D, ou la spectrométrie résolue spatialement. Les traitements concernent à la fois l’analyse exploratoire et la discrimination de classes.

Dans le cadre de ces projets, l’équipe COMiC souhaite développer son savoir-faire en diverses méthodes novatrices de traitement de données multivariées dont l’analyse multi-blocs, voire faire progresser l’état de l’art en ce domaine. L’équipe souhaite se renforcer par un Ingénieur de recherches pour un CDD de 16 mois dont les missions seront :

  • Appliquer les méthodes d’exploration et de discrimination existantes, dont les méthodes multi-bloc (CCSWA, N-PLS, PLS-PM, etc.) sur les données des différents projets
  • Proposer des évolutions en termes de méthodes, pour les adapter aux besoins d’étalonnage ou de discrimination
  • Publier les résultats et les avancées méthodologiques

- Profil recherché :

Titulaire d’un doctorat en chimiométrie, en mathématique appliquée ou en statistique, vous êtes attiré par la recherche appliquée à la spectrométrie. Motivé(e) par l’opérationnel et l’expérimental, la production de méthodes originales vous intéresse particulièrement.  Vous avez une base solide en algèbre linéaire et vous l’avez appliquée à des données multivariées complexes, de préférence sur des données spectrales. Vous êtes capable de développer des outils de chimiométrie en Matlab, R ou Python et vous aimez les partager avec d’autres utilisateurs. Vous avez le goût pour le travail en équipe et un très bon relationnel. Vous faites preuve d’initiative et d’autonomie. Vous maîtriser l’anglais.

- Pour en savoir plus et postuler :

Envoyer CV et lettre de motivation en précisant la référence CDD réf 2017-IR-COMIC-ITAP

Nathalie GORRETTA, nathalie.gorretta@irstea.fr

Jean-Michel ROGER, jean-michel.roger@irstea.fr

RAPPEL : Soutenances des mémoires AgroTIC / Promo 2015-2016

Les étudiants de la promo 2015-2016 vont soutenir leur  mémoire les 26,27 et 28 septembre prochains.

Vous pouvez consulter le planning des soutenances en cliquant sur le lien suivant : planning_soutenances_agrotic_2016

Dans la mesure où elles ne sont pas confidentielles, vous êtes cordialement invités à y assister.

ATTENTION, une nouveauté cette année car cela se passera dans la « Salle de Conseil » situé au 1er étage du Château.

Enfin et comme chaque année, les anciens et nouveaux étudiants ainsi que l’ensemble de l’équipe pédagogique pourront se rencontrer lors du pot de retrouvailles qui aura lieu le mardi 27 septembre 2016 à partir de 19h00 (RDC – bâtiment 21).

Au plaisir de vous y retrouver !

Soutenances des mémoires AgroTIC – Promo 2015/2016 !

Les étudiants de la promo 2015-2016 vont soutenir leur  mémoire les 26,27 et 28 septembre prochains.

Vous pouvez consulter le planning des soutenances en cliquant sur le lien suivant : Planning previsionnel Soutenances Stages AgroTIC 2016

Dans la mesure où elles ne sont pas confidentielles, vous êtes cordialement invités à y assister. Nouveauté cette année car cela se passera principalement dans la salle des Actes au niveau du Château du cœur d’école.

Enfin et comme chaque année, les anciens et nouveaux étudiants ainsi que l’ensemble de l’équipe pédagogique pourront se rencontrer lors du pot de retrouvailles qui aura lieu le mardi 27 septembre 2016 à partir de 19h00 (RDC – bâtiment 21).

Au plaisir de vous y retrouver !

Séminaire Capteur – Decagon : vendredi 30 septembre 2016

Decagon Devices et Apogee Instruments organisent, en partenariat avec SupAgro Montpellier, un séminaire le vendredi 30 septembre 2016, de 9h à 17h, sur le campus de la Gaillarde.
 g
Cette rencontre veut répondre à trois objectifs :
 g
- approfondir la compréhension de la théorie, des méthodes et des applications liées à divers paramètres biophysiques de la sphère sol-plante-atmosphère,
- vous donner l’occasion de poser vos questions à ceux qui ont conçu les instruments Decagon et Apogee que vous utilisez aujourd’hui et développent ceux que vous aimeriez utiliser demain,
- vous accompagner dans votre utilisation des instruments et vous faire découvrir les plus récents.
 g
Pour nous aider à faire que ce séminaire soit le plus intéressant possible, nous vous invitons a répondre à un bref questionnaire pour nous confirmer votre participation et nous indiquer les sujets que vous aimeriez voir traités.
 g
g
La salle où se tiendra le séminaire ainsi que le programme définitif seront transmis prochainement.
 g
Ce séminaire est gratuit et limité à une trentaine de place.
 g
Merci pour votre participation !