PUMAgri, un tracteur enjambeur autonome

L’entreprise Sitia a présenté son tracteur PUMAgri lors du salon Innorobot qui avait lieu du 16 au 18 mai à Paris.
Ce robot est un enjambeur capable de travailler le sol dans les vignes de manière autonome grâce à l’intégration des cartes parcellaires. Il s’adapte aux différentes conditions en ajustant sa largeur de roues et sa hauteur sous chassis. Il dispose de plusieurs systèmes de capteurs lui permettant de se guider dans la parcelle : laser, 3D, caméra… Pour l’instant, il est équipé pour le travail du sol mais ne supporte pas les outils nécessitant la prise de force (trop énergivores).
Pumagri
PUMAgri, le robot agricole autonome. – crédit photo : Lucie Marné

La société Sitia prospecte actuellement pour travailler sur l’élaboration d’un pulvérisateur peu énergivore.

Retrouver l’article complet ici.

#DigitAg Challenge, les inscriptions pour les épreuves régionales s’ouvrent

Un billet qui fait suite à celui posté 10 jours avant sur le #DigitAg challenge.

image002

Les inscriptions pour les épreuves régionales de sélection en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes jusqu’au 6 juin ! Les programmes sont déjà disponibles ici. Ces épreuves auront lieu à Polytech Montpellier et Bordeaux Sciences Agro.

Les participants peuvent être des équipes d’entreprises, start-ups ou non, des co-équipiers étudiants, chercheurs, développeurs… souhaitant mettre à disposition leurs compétences pour la création de nouveaux services numériques pour l’Agriculture.
Critères indispensables : de la motivation et de la bonne humeur !

Retrouvez tous les détails : les conditions, les thèmes, les objectifs et les avantages pour les lauréats sur le site #DigitAg Challenge

Un speed-dating pour les entreprises innovantes

Agri Sud-Ouest Innovation et le Crédit Agricole Aquitaine organisent le 2ème carrefour de l’innovation agricole à l’occasion du salon de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine, le 24 mai après-midi.
Cette année, cela prendra la forme effervescente de rendez-vous en mode « speed dating » avec 21 entreprises, dont des startups, proposant un ou des services innovants pour les agriculteurs et le monde agricole en général.

Une occasion rare de faire autant de rencontres en un temps record.

Les 21 entreprises présentes :

  • Plateforme & échange : Comparateuragricole.com , Echangeparcelle.fr , Jestocke.com , Lacharrette.org , MyFarmers.fr , Votremachine.com , WeFarmUp.com
  • Technologies : CAP2020 , CoRHIZE , Nexxtep Technologies , SUNibrain , Weenat , Akinao , John Deere , Vu2drone
  • Agro Fourniture : Entomo Farm
  • Gestion : Ekylibre , Farmleap , Smag
  • Emploi : Stage-agricole.com
  • Financement : Miimosa

Le lieu : mercredi 24 mai après-midi, de 14h à 17h au Parc des Expositions de Bordeaux, dans la « serre » de la Ferme Nouvelle-Aquitaine

Pour vous inscrire c’est ici.

invitation_carrefour_innov_agric_24mai

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter Pierre Bougault (Délégué Nouvelle-Aquitaine Agri Sud-Ouest Innovation) : pierre.bougault@agrisudouest.com

Le pâturage se connecte

Un article de l’agriculteur normand (à lire ici) nous dévoile qu’une clôture connectée est actuellement en test à la ferme expérimentale de La Blanche Maison.

Ne demandant pas beaucoup de technologie, cet outil permet surtout de rassurer les éleveurs quant au bon fonctionnement de leurs clôtures électriques et ainsi éviter que les animaux de s’échappent. Il signale également tout dysfonctionnement par SMS en communiquant via le réseau Sigfox.

Des robots, une application mobile et la blockchain pour le commerce équitable

L’entreprise Bext Holdings Inc. a créé un robot mobile qui analyse la qualité et pèse les grains de café directement au champ. Ce robot utilise le tri optique et fournit ainsi le pourcentage de grains d’excellente et de mauvaise qualité par lot. Ce taux permet de donner une note par lot qui est ensuite révélée aux acheteurs et agriculteurs qui peuvent alors négocier le prix de vente grâce à une application mobile. Cette application utilise la technologie blockchain qui permet de savoir la provenance des grains et qui a payé quoi. Ainsi les buveurs de café peuvent savoir si les producteurs ont été payés de manière équitable.

L’article est à lire ici

Tarzan, le robot agricole inspiré du paresseux

Georgia Tech team a développé un robot, appelé Tarzan, qui avance en se balançant sur un câble pour surveiller les cultures. Un capteur sur la plateforme centrale permet de prendre des photos et de collecter les données en continu. La progression du robot se fait sur des câbles parallèles tendus au-dessus des ligne des cultures. Il peut ainsi avancer mais également changer de câble pour couvrir toute la zone de culture.

L’article est accompagné d’une vidéo à voir ici

La réalité augmentée dans le tracteur

Chez Claas, il n’est plus nécessaire d’avoir toujours sous la main la notice papier de son nouveau tracteur, et d’y chercher la bonne page pour trouver les explications dont on a besoin. Désormais, il suffit de télécharger sur son smartphone ou sa tablette l’application gratuite « Claas tractor interactive guide » et, grâce à la technologie de la réalité augmentée, cette application trouve elle-même le détail des différentes fonctions du tracteur.

Ce type de technologie nous permet d’imaginer d’autres applications comme la détection et/ou reconnaissance de maladies, d’adventices, de ravageurs… D’autres outils sont actuellement sur les bancs d’essais, notamment les lunettes connectées qui pourront avoir la même utilité que le smartphone ou la tablette mais en gardant les mains libres.

Article à lire ici

Zonage maîtrisé pour l’azote, moins pour le reste

L’efficacité de la modulation intraparcellaire dépend, à la base, de la qualité d’estimation des différences existant au sein d’une même parcelle. Bien maîtrisée pour l’état de nutrition azotée de la culture, celle-ci est plus aléatoire selon la méthode d’analyse des composantes du sol.
Arvalis étudie un nouveau capteur infrarouge portable, actuellement en calibration, pour définir les propriétés physico-chimiques du sol. Les premiers résultats paraissent encourageants.

L’article est à consulter ici

Les Vinitiques 11ème édition : Les Objets Connectés

L’événement Les Vinitiques est un rendez-vous bi-annuel à destination des professionnels. Le plus souvent dans un format de type « afterwork », il est co-organisé depuis 2012 par 4 acteurs majeurs de l’écosystème du vin et du numérique en Aquitaine : Le pôle Digital Aquitaine, le Cluster Innovin’ Bordeaux Aquitaine, et les technopoles Bordeaux Unitec et Bordeaux Montesquieu.

Vinitiques11

La 11ème édition des Vinitiques aura lieu Mardi 18 avril à 17h à la Technopole Bordeaux Montesquieu sur le thème des objets connectés en viticulture/oenologie. Chercheurs et entreprises vous donneront un aperçu des dernières technologies disponibles, projets d’innovation et applications potentielles à la vigne comme au chai…

Le programme est à consulter ici

Piloter la fertilisation, pour le lisier aussi !

John Deere a développé le système Manure Sensing d’analyse, en temps réel, de la teneur du lisier épandu en éléments nutritifs (N, NH4, P, K et matière sèche). La quantité d’azote par exemple, apportée par l’engrais organique, peut ainsi être modulée à l’intérieur de la parcelle.

Manure Sensing

Tout d’abord l’agriculteur doit déterminer la quantité qu’il souhaite apporter (en kg/ha) d’un nutriment en particulier parmi : la matière sèche, l’azote, le phosphore, le potassium et l’ammonium.
En faisant plus de 4000 mesures par secondes, un capteur proche infrarouge calcule la teneur en élément fertilisant de l’effluent avant même que celui-ci ne touche le sol. En adaptant la vitesse du tracteur à ces concentrations et aux données définies au préalable, une modulation de la fertilisation est effectuée et la carte associée est produite.

Article à lire ici