Lancement du Mas numérique le 12 octobre 2017

Lancement Mas numérique

En réunissant sur une exploitation viticole méditerranéenne 14 entreprises et une quinzaine de solutions commercialisées pour la viticulture et l’œnologie, le Mas numérique est un dispositif unique en France par son organisation et ses objectifs.

Issu de réflexions portées par l’ex Région Languedoc-Roussillon, le pôle de compétitivité Qualiméditerranée et Transferts LR ce projet est porté par Montpellier SupAgro et soutenu par les sociétés SMAG, Vivelys, Pera-Pellenc (Groupe Pellenc) et ITK. Le Mas numérique est un dispositif ouvert pour les étudiants et les professionnels afin de former et de montrer le potentiel de solutions existantes lorsqu’elles sont utilisées dans un environnement connecté optimal.

Le lancement du Mas numérique aura lieu le 12 octobre prochain sur le Domaine du Chapitre – Villeneuve lès Maguelone 34 750.

Inscription sur le site du Mas numérique : http://lemasnumerique.agrotic.org/lancement-du-mas-numerique/

[ECPA 2017] Cartographie territoriale du rendement de la canne à sucre pour optimiser la fertilisation azotée

Sugarcan Yield map

Cet article présenté à la conférence ECPA la semaine dernière présente une approche territoriale pour optimiser la fertilisation azotée de la canne à sucre. Traditionnellement en Australie, la fertilisation azotée est basée sur le potentiel de rendement d’un district. Ce potentiel est calculé à l’échelle du district à partir de la moyenne du rendement de l’année la plus productive. L’originalité de l’article réside dans cette approche territoriale basée sur des cartes de rendement pour ajuster la fertilisation. La zone d’étude est le district « Herbert River » qui s’étale sur 3600km². A partir d’un suivi sur 7 ans des cartes de rendement à différentes échelles (fermes et parcelles) l’article montre l’existence d’une structure spatiale stable du rendement à l’échelle du district. Il met ainsi en évidence l’intérêt de gérer la fertilisation à l’échelle « intra-district » pour une meilleure valorisation et utilisation de la fertilisation azotée.

Resume : Potential yield is one of the criteria used as an input to nitrogen (N) fertilizer management decisions when using SIX EASY STEPS (6ES), the fertilizer recommendation tool used in the Australian sugar industry. Most commonly, 6ES is implemented using a district yield potential (DYP). In this study, we use analysis of sugar mill and yield monitor data from the Herbert River cane growing district to demonstrate that yield is markedly spatially variable, with this variability following the same patterns from year to year. There would therefore be value in a more location specific consideration of potential yield and application of 6ES. Similar analyses could be readily conducted in other sugar producing regions with potentially important implications for fertilizer use efficiency and the minimization of nutrient accessions to the Great Barrier Reef.

Bramley, R., Ouzman, J., & Gobbett, D. (2017). Yield mapping at different scales to improve fertilizer decision making in the Australian sugar industry. Advances in Animal Biosciences, 8(2), 630-634. doi:10.1017/S2040470017000607

https://www.researchgate.net/publication/317287806_Yield_mapping_at_different_scales_to_improve_fertilizer_decision_making_in_the_Australian_sugar_industry

Usages des satellites dans le secteur ferroviaire

Crédits : Istock/den-belitsky

Crédits : Istock/den-belitsky

Un article publié sur le site du CNES fait le point sur une coopération SNCF-CNES pour optimiser l’exploitation des réseaux ferroviaires et améliorer le confort et la sécurité des trains. Les usages évoqués sont :

  • Les satellites d’observation, comme Pléiade, pour surveiller la végétation des abords des 40 000 km de voies en France métropolitaine,
  • L’interférométrie radar pour identifier le moindre affaissement des voies
  • La valorisation du GNSS couplé à des capteurs inertiels et odométirques pour la gestion du trafic. Cette perspective permettrait d’améliorer les réseaux de capteurs actuellement disposés tous les km sur les voies pour localiser les trains en apportant de nouvelles informations (sur quelle voie est le train, détecter un sens de circulation notamment), une plus grand fiabilité et un entretien facilité
  • Remédier à la problématique des zones blanches 3G/4G par de l’accès internet satellitaire

Le territoire d’expérimentation se situe en Occitanie sur la ligne Toulouse – Rodez,

L’article complet ici : https://cnes.fr/fr/des-liaisons-satellitaires-pour-des-trains-connectes

Publication du 5ème rapport sur les utilisations du GNSS

Market report GNSS 2017

Depuis 2010 l’agence du GNSS européen et la commission européenne publient tous les 2 ans un rapport sur les usages du GNSS dans tous les grands secteurs d’activité. Cette édition 2017 propose notamment :

  • un point d’actualité sur le GNSS en agriculture à l’échelle mondiale
  • un édito sur les synergies entre drones et GNSS
  • représente le site qui répertorie les objets compatibles avec Galileo : http://www.usegalileo.eu/EN/
  • une page sur les synergies entre les deux projets européens Galileo et Copernicus

Un document riche et agréable à découvrir ici avec les éditions précédentes : https://www.gsa.europa.eu/market/market-report

9ème édition des rencontres Moustic : 29 au 31 mars 2017

logo-moustic-2017

La 9ème édition des rencontres Moustic aura lieu les 29, 30 et 31 mars prochains à Montpellier SupAgro.

La thématique de cette année sera « Agir collectivement à l’heure du numérique ». Programme détaillé à venir sur http://moustic.info/2017/wakka.php?wiki=PagePrincipale

[Stage 6 mois IRD] Observatoire des écosystemes pélagiques tropicaux exploités

Ob7

L’équipe de l’Observatoire des Ecosystèmes Pélagiques Tropicaux exploités (Ob7) de l’UMR 248 MARBEC (IRD-Ifremer-UM-CNRS) appuie et participe aux recherches conduites sur les écosystèmes hauturiers au travers de la collecte et de la gestion de bases de données sur les thons et les communautés pélagiques marines (http://www.ob7.ird.fr/l-observatoire/les-missions)

L’Ob7 gère plusieurs bases de données sur les pêcheries thonières françaises à la senne dans les océans Atlantique et Indien : captures, efforts, positions des navires, échantillonnages, etc. Ces données géoréférencées utilisent des géométries au format vectoriel (points, lignes, polygones) et définies à différentes échelles spatiales et temporelles. Le stage proposé consiste à les rastériser (les agréger sous forme de données grillées) afin de les regrouper dans une seule base de données dédiée qui optimisera leurs utilisations : accès, analyse, mise en relation des différents jeux de données, gestion de la confidentialité, etc.

Après avoir échangé avec les différents gestionnaires des bases de données afin de comprendre les données et les différents modèles des bases de données, le stagiaire aura pour tâches :

  1. De définir, pour chaque base de données, les règles de rastérisation de la donnée (ré-échantillonnage spatial et temporel à appliquer pour les conversions: linéaire → surfacique, ponctuel → surfacique, etc.) ;
  2. D’écrire ou optimiser les requêtes SQL et scripts R correspondants.

En fonction du temps à disposition et des centres d’intérêts du stagiaire, un travail d’exploitation des données pourra également être entamé (production d’indicateurs à partir de données grillées, croisement des données de pêcherie avec des données environnementales ou satellites, etc.)

Compétences requises :
– Niveau Master 2. Profil géomatique ;
– Compétences en géomatique, géostatistiques, bases de données spatiales (PostgreSQL + PostGIS) et programmation (R) ;
– Intérêts pour l’exploitation et la conservation des écosystèmes marins
– Autonomie

Durée : 6 mois

Indemnités : 554,40€/mois

Structure d’accueil: UMR MARBEC, Centre de Sète

Contacts et encadrement : Merci d’adresser votre candidature (CV + lettre de motivation) aux adresses suivantes: paul.taconet@ird.fr et julien.barde@ird.fr

Un module d’enseignement renversant sur l’agriculture de précision !

Cette année le premier module de l’option AgroTIC sur l’agriculture de précision a été réalisé en pédagogie renversée. Dans ce mode de pédagogie les étudiants produisent et structurent le contenu de la formation pour répondre à un cahier des charges et dans un cadre proposé par les enseignants.

Dans ce cas précis, les étudiants devaient concevoir lors de cette semaine un programme de formation continue de 2 jours sur l’agriculture de précision pour des techniciens viticoles.

La petite vidéo ci-dessous présente cette semaine d’enseignement dont la synthèse s’est déroulée sur domaine du Chapitre, un modèle bien apprécié des étudiants !

Forum international de la robotique agricole

forum-international-de-la-robotique-agricole

La start-up en robotique agricole toulousaine Naïo Technologies organise la première édition du Forum international de robotique agricole les 18 et 19 novembre à Toulouse.

Le vendredi une keynote avec la présentation de la famille des robots (Oz, Dino et Ted) mis au point par Naïo Technologies est prévue. Suivront ensuite de nombreuses interventions CA56, Vet Aggro, Sony Computer Science Laboratory, AGCO Fendt, Bosch Deepfiel Robotics, Precision Makers, Groupama pour dresser un état de l’art de la robotique agricole.

Le samedi est organisé sous forme de Barcamp avec trois sujets proposés :

  • La robotique au service de l’agronomie : évolutions techniques
  • Quelle organisation pour une filière robotique agricole ?
  • Normes, aspects légaux et sécurité de la robotique agricole

Des ateliers spontanés pourront être ouverts selon intérêt et demande des participants

Toutes les informations sur le site de Naio Technologies : http://www.naio-technologies.com/forum-international-de-robotique-agricole-2016/

Vinitech 2016 : Palmarès des trophées de l’innovation

Les trophées de l’innovation du salon Vinitech qui se déroulera du 29 au 1er décembre prochain à Bordeaux ont été dévoilés avec de nombreuses technologies à l’honneur : objet connecté, robotique, logiciel, etc…

Retrouvez toutes les innovations sur le site du Vinitech et sur Viti leaders

ITK Winflow

GS1 France université d’été 2016 : « Le BtoB en mode collaboratif : se protéger ou lacher prise ? »

L’organisation GS1 France travaille au service des entreprises pour élaborer et co-concevoir des standards ouverts et interopérables. L’université d’été 2016 se déroulera mercredi 31 août 2016 de 09h00 à 16h30 à Paris et aura pour thème « Le BtoB en mode collaboratif : se protéger ou lacher prise ? »

 » L’essor de l’économie collaborative bouscule les modèles existants et nous pousse à repenser tous nos modes de fonctionnement et d’organisation. Alors que les consommateurs profitent à plein de ces nouvelles formes de partage et d’échange, qu’en est-il des relations inter-entreprises ? La sharing economy, la multiplication des espaces de co-working, la co-innovation sont les nouveaux champs des possibles que les entreprises doivent explorer… Jusqu’où sont-elles capables de mettre en commun leurs ressources, savoir-faire, données… ? La co-conception et la co-création de valeur ne seraient-elles pas de nouvelles opportunités à saisir ? »

Toutes les informations et le programme sur la page de l’évènement : http://www.gs1.fr/Institutionnel/conferences/Universite-d-ete-2016