Votre smartphone est-il compatible avec Galileo ?

 

Use_Galileo

L’agence du GNSS européen met à jour sur un site dédié la liste des smartphones disponibles sur le marché et intégrant des puces les rendant compatibles avec le GNSS européen Galiléo :  http://www.usegalileo.eu/FR/inner.html#data=smartphone. Aujourd’hui 29 smartphones intègrent cette fonctionnalité et compte tenu de la profusion de l’offre des puces GNSS Galiléo, l’offre évoluera très certainement vite dans les mois qui viennent.

Un module AgroTIC EDI au Studio Agro Digital

EDI_AgroTIC

Aujourd’hui et demain des étudiants AgroTIC expérimentent un nouveau module sur les Échanges de Données Informatisés. A base de Serious Game, d’ateliers pratiques et d’interventions d’experts, les étudiants appréhendent les notions d’interopérabilité, d’AgroEDI, d’échanges de données. Le Mas numérique est utilisé comme support et cas d’étude réel pour toucher du doigt les enjeux actuels de l’interopérabilité. Les étudiants bénéficient du cadre privilégié du Studio Agro Digital (SMAG, Invivo) pour travailler en ilots séparés et suivre des interventions distance.

Le GNSS Galileo serait déjà le plus performant

galileo satellite

Le conseil de l’Agence Spatial Européenne qui s’est tenu les 17 et 18 octobre dernier à Paris était l’occasion de communiquer les dernières actualités sur le déploiement du programme Galileo :

  • 8 nouveaux satellites devraient être mis sur orbite d’ici mi-2018 pour compléter la constellation à 26 satellites (sur 30 à l’horizon 2020 incluant des satellites de secours)
  • Le service de géolocalisation couvrira ainsi 99,8% de la surface terrestre
  • Les constructeurs de smartphone Samsung et Apple intègrent d’ores et déjà des puces GNSS  « Galileo compatibles » dans les nouveaux modèles

Retrouvez l’article ici

Lancement du Mas numérique : Une exploitation viticole connectée pour l’enseignement et les professionnels

 

 

Vidéo Mas numérique

Le 12 octobre dernier a été lancé le Mas numérique sur le Domaine du Chapitre (Villeneuve les Maguelone à 10km de Montpellier). Porté par Montpellier SupAgro et soutenu par les entreprises SMAG, Vivelys, Pera-Pellenc (Groupe Pellenc), ITK et 10 autres entreprises partenaires, le Mas numérique est une exploitation viticole qui utilise pour ses activités de production des technologies commercialisées et complémentaires pour répondre à des problématiques métier :

  • Le numérique pour l’ergonomie et l’efficacité de la protection des plantes
  • Le numérique pour la maitrise de la qualité et des rendements

Suite à cet évènement de lancement, le Mas numérique servira de support pour l’enseignement technique supérieur ainsi que pour les conseillers et techniciens agricoles.

Le prochain événement sera à l’occasion du SITEVI 2017 avec notamment des visites virtuelles proposées depuis le stand de Montpellier SupAgro (B5A 012) le mardi 28 novembre de 14h à 15h .

lemasnumerique.agrotic.org

Un lycée agricole forme ses élèves aux nouvelles technologies des tracteurs

ormation technologique Lycée agricole

A Moissac dans le Tarn-et-Garonne, une classe de lycée agricole a passé un moment pour découvrir les nouvelles fonctionnalités intégrés aux nouvelles générations de tracteurs. Une initiative à souligner pour sensibiliser ces futurs professionnels de l’agriculture aux outils qui sont aujourd’hui à leur disposition. Selon l’auteur de l’article les freins à l’adoption de ce type de matériel est de deux ordres, le prix reste un frein important sur les systèmes d’autoguidage, mais également le manque de formation des utilisateurs. Une bonne idée pouvant probablement être déclinée sur d’autres technologies et systèmes de production sur des exploitations en pointe (Digifermes, Fermes Leader, Ferme Agro-écologique 3.0, Mas numérique etc … )

L’article complet ici : http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/03/2657378-le-lycee-agricole-forme-ses-eleves-aux-enjeux-de-demain.html

Quand le GNSS Galileo arrive dans nos mains

Galileo SmartphoneAu risque de répéter, je profite de ce nouvel article paru dans Futura tech pour rebondir sur le billet d’hier. Le fabriquant de puces GNSS Broadcom sort une nouvelle puce compatible avec la grande majorité des constellations de satellites de géolocalisation : GPS (USA), Glonass (Russe), BeiDou (Chinois), QZSS (Japonais), Galileo (Européen).

En conséquence une justesse de positionnement grandement accrue, le constructeur annonce en effet une précision centimétrique (à vérifier dans la réalité) et déclare équiper les prochains smartphones, tablettes, montres connectées qui sortirons en 2018. Après le lancement du projet en 2003, l’apport de la constellation Galileo arrive enfin dans nos mains c’est une « petite révolution » ! Que l’on soit agriculteur, géomètre, technicien agricole, randonneur, constructeur automobile ou de tracteur etc … à nous d’imaginer la vie qui va avec !

 

Lancement du Mas numérique le 12 octobre 2017

Lancement Mas numérique

En réunissant sur une exploitation viticole méditerranéenne 14 entreprises et une quinzaine de solutions commercialisées pour la viticulture et l’œnologie, le Mas numérique est un dispositif unique en France par son organisation et ses objectifs.

Issu de réflexions portées par l’ex Région Languedoc-Roussillon, le pôle de compétitivité Qualiméditerranée et Transferts LR ce projet est porté par Montpellier SupAgro et soutenu par les sociétés SMAG, Vivelys, Pera-Pellenc (Groupe Pellenc) et ITK. Le Mas numérique est un dispositif ouvert pour les étudiants et les professionnels afin de former et de montrer le potentiel de solutions existantes lorsqu’elles sont utilisées dans un environnement connecté optimal.

Le lancement du Mas numérique aura lieu le 12 octobre prochain sur le Domaine du Chapitre – Villeneuve lès Maguelone 34 750.

Inscription sur le site du Mas numérique : http://lemasnumerique.agrotic.org/lancement-du-mas-numerique/

[ECPA 2017] Cartographie territoriale du rendement de la canne à sucre pour optimiser la fertilisation azotée

Sugarcan Yield map

Cet article présenté à la conférence ECPA la semaine dernière présente une approche territoriale pour optimiser la fertilisation azotée de la canne à sucre. Traditionnellement en Australie, la fertilisation azotée est basée sur le potentiel de rendement d’un district. Ce potentiel est calculé à l’échelle du district à partir de la moyenne du rendement de l’année la plus productive. L’originalité de l’article réside dans cette approche territoriale basée sur des cartes de rendement pour ajuster la fertilisation. La zone d’étude est le district « Herbert River » qui s’étale sur 3600km². A partir d’un suivi sur 7 ans des cartes de rendement à différentes échelles (fermes et parcelles) l’article montre l’existence d’une structure spatiale stable du rendement à l’échelle du district. Il met ainsi en évidence l’intérêt de gérer la fertilisation à l’échelle « intra-district » pour une meilleure valorisation et utilisation de la fertilisation azotée.

Resume : Potential yield is one of the criteria used as an input to nitrogen (N) fertilizer management decisions when using SIX EASY STEPS (6ES), the fertilizer recommendation tool used in the Australian sugar industry. Most commonly, 6ES is implemented using a district yield potential (DYP). In this study, we use analysis of sugar mill and yield monitor data from the Herbert River cane growing district to demonstrate that yield is markedly spatially variable, with this variability following the same patterns from year to year. There would therefore be value in a more location specific consideration of potential yield and application of 6ES. Similar analyses could be readily conducted in other sugar producing regions with potentially important implications for fertilizer use efficiency and the minimization of nutrient accessions to the Great Barrier Reef.

Bramley, R., Ouzman, J., & Gobbett, D. (2017). Yield mapping at different scales to improve fertilizer decision making in the Australian sugar industry. Advances in Animal Biosciences, 8(2), 630-634. doi:10.1017/S2040470017000607

https://www.researchgate.net/publication/317287806_Yield_mapping_at_different_scales_to_improve_fertilizer_decision_making_in_the_Australian_sugar_industry

Usages des satellites dans le secteur ferroviaire

Crédits : Istock/den-belitsky

Crédits : Istock/den-belitsky

Un article publié sur le site du CNES fait le point sur une coopération SNCF-CNES pour optimiser l’exploitation des réseaux ferroviaires et améliorer le confort et la sécurité des trains. Les usages évoqués sont :

  • Les satellites d’observation, comme Pléiade, pour surveiller la végétation des abords des 40 000 km de voies en France métropolitaine,
  • L’interférométrie radar pour identifier le moindre affaissement des voies
  • La valorisation du GNSS couplé à des capteurs inertiels et odométirques pour la gestion du trafic. Cette perspective permettrait d’améliorer les réseaux de capteurs actuellement disposés tous les km sur les voies pour localiser les trains en apportant de nouvelles informations (sur quelle voie est le train, détecter un sens de circulation notamment), une plus grand fiabilité et un entretien facilité
  • Remédier à la problématique des zones blanches 3G/4G par de l’accès internet satellitaire

Le territoire d’expérimentation se situe en Occitanie sur la ligne Toulouse – Rodez,

L’article complet ici : https://cnes.fr/fr/des-liaisons-satellitaires-pour-des-trains-connectes

Publication du 5ème rapport sur les utilisations du GNSS

Market report GNSS 2017

Depuis 2010 l’agence du GNSS européen et la commission européenne publient tous les 2 ans un rapport sur les usages du GNSS dans tous les grands secteurs d’activité. Cette édition 2017 propose notamment :

  • un point d’actualité sur le GNSS en agriculture à l’échelle mondiale
  • un édito sur les synergies entre drones et GNSS
  • représente le site qui répertorie les objets compatibles avec Galileo : http://www.usegalileo.eu/EN/
  • une page sur les synergies entre les deux projets européens Galileo et Copernicus

Un document riche et agréable à découvrir ici avec les éditions précédentes : https://www.gsa.europa.eu/market/market-report