L’open data pour le développement

La Banque Mondiale est aussi à l’heure de l’open data. Elle met à disposition ses indicateurs de développement, notamment ceux relatifs à l’agriculture, au développement rural, au changement climatique et à l’environnement. Un interface cartographique de visualisation de ces indicateurs et des projets de développement est également présent sur le site.

Dans cette video TED, le vice-président explique comment l’utilisation de l’open data, avec l’aide des TIC, permet de lutter contre la corruption, de mieux cibler les actions de développement et de veiller à leur bon déploiement. Les 3 axes : open knowledge, open aid, open governance.