IDC Comment on Google’s Acquisition of Motorola

Google has decided to acquire Motorola Mobility for $12.5 billion. In the first place, this is a great opportunity for Motorola. With Google’s cash and control of Android, Motorola will be better positioned to compete in the smartphones segment. In the second quarter of 2011, Motorola shipped 4.4 million smartphones worldwide and was the eighth biggest smartphone player with 4.1% market share. Motorola is a major Android manufacturer and this acquisition will allow the company to focus on differentiation as this is becoming key to succeed in the much crowded Android space.

This acquisition will also help Google in several ways. First it will give Google access to Motorola’s patent portfolio and allow it to fight back some of the patent infringements that Android is currently facing. Motorola is one of the pioneers of mobile phones, and along with Nokia and Ericsson it has one of the biggest and most profitable phone patent portfolios in the world. Secondly, Motorola has an important set-top box business, which will help the GoogleTV service to expand. Google also becomes a consumer electronics manufacturer with the deal, which may open new opportunities in the future.

However, this acquisition also indirectly benefits other market players, namely Microsoft and Nokia. The deal will make most Android players realise how dependent they are on Google and how quickly Google’s plans can change their businesses. Samsung, HTC, and Sony Ericsson may now look at other platforms as a way to diversify the risk of being so dependent on one platform. Increasing their Windows Phones portfolio may now be a need in the long term. These companies don’t want to see Google as their main partner and main competitor at the same time. Ultimately, we don’t believe this acquisition is a first step for Google to close Android or to make it exclusive to Motorola. Google needs players such as Samsung, HTC, Sony Ericsson and others to continue growing Android’s installed base. The platform was developed to leverage Google’s revenues through services but not to become its main source of revenue through licenses. Nevertheless Google’s future plans for Android will have Motorola business in mind, which will benefit the company and allow it to differentiate from other Android competitors. For Microsoft and Nokia it is extremely important that other manufacturers support and launch Windows Phones as this will raise awareness of the platform among consumers. This acquisition may be the catalyst for companies to reduce their dependence on Google’s platform to face future market challenges.

Note publié par Francisco JERONIMO (Research Manager European Mobile Devices) dans la newsletter de l’EFITA.

Workshop optique/photonique

Toutes les informations dans le fichier suivant : Workshop_optique_agro_preprogramme_290911 V2

Recrutement d’un maître de conférence à l’ENFA (Toulouse)

l’ENFA (Ecole Nationale de Formation en Agriculture: http://www.enfa.fr/) va  recruter un maitre de conférence en agroéquipement. Il aura la charge de cours en hydraulique, mais son profil recherche devrait être sur les capteurs appliqués aux approches phénotypage haut débit et remote sensing. Il intègrerait l’UMR AGIR (http://wwwagir.toulouse.inra.fr/agir/) dans l’équipe VASCO.
N’hésitez pas à contacter soit l’ENFA soit l’UMR pour de plus amples renseignements.

Contacts :

Jacques-Eric BERGEZ
Directeur de l’UMR AGIR
INRA UMR 1248 AGIR
(Agrosystèmes et agricultures , Gestion de ressources, Innovations et Ruralités)
BP 52627
31326 Castanet Tolosan France

tel: 00.33.(0)5.61.28.50.37
fax: 00.33.(0)5.61.73.55.37
em: jbergez@toulouse.inra.fr

http://wwwagir.toulouse.inra.fr/agir/
http://www4.inra.fr/psdr-midi-pyrenees/Projets-de-recherche
http://www4.inra.fr/record
http://www.gis-relance-agronomique.fr/

Nuages de mots et démo d’usages

Wordle est un générateur de nuages de mots. A partir d’un texte ou de l’url d’un site web, il permet de générer un nuage de mots dont on peut ensuite choisir les couleurs, l’organisation, la police, etc…

En soit, ça ne sert pas à grand chose mais si on l’utilise pour analyser une offre d’emploi ou un site internet, ça peut être un outil assez puissant. On peut aussi imaginer s’en servir pour analyser les retours de participants à une formation ou la stratégie marketing d’un concurrent. Bref, en y réfléchissant les usages sont presque infinis.

Par exemple, voila le nuage de mots que donne la description de la formation agroTIC sur ce blog : Nuage de mots de la formation AgroTIC

Si on essaye d’analyser une des offres qui a été publiée sur le blog (le 1er août), ça donne ça : nuage de mots offre emploi

Iphone Mockup – faire une maquette d’interface d’appli mobile

Sans faire de pub pour une certaine marque de smartphone, pour ceux qui cherchent à faire des maquettes d’interface un peu chiadées (cf. les concours du billet précédent), allez faire un tour sur ce site : http://iphonemockup.lkmc.ch/

iphone-mockup

Concours AgroTIC – Smartphone

AgroTIC propose un concours d’idées d’applications pour Smartphones.

Annonce Concours Smartphone

(suite…)

L’agriculture de précision… pour les enfants

Déniché par l’intéressant blog-agri.com, ce dessin animé, produit par le CNES, est diffusé sur la chaîne Gulli. Il vante les mérites l’agriculture de précision en dénonçant les méchantes pratiques de l’agriculture industrielle. En tout cas, la formation AgroTIC semble recruter des élèves de plus en plus jeunes ! :-)

Il était une fois… notre Terre (extraits) par CNES

Poste d’Ingenieur de recherche prospectives et etudes

Inra

Offre d’emploi

Ingenieur de recherche prospectives et etudes

Ingénieur au sein de la Délégation à l’Expertise scientifique collective, à la prospective et aux études – projet de prospective Usages des terres et sécurité alimentaire mondiale

Accueil sur contrat ou en détachement:

Ingénieur d’études / ingénieur de recherche

Poste basé à Paris 7ème

Environnement et contexte de travail

La Délégation à l’expertise scientifique collective, à la prospective et aux études (DEPE) a pour mission, au sein de l’INRA, de contribuer aux débats publics et scientifiques, à l’orientation de la recherche et à éclairer la décision dans les champs de l’environnement, de l’agriculture et de l’alimentation.

L’ingénieur travaillera au sein de l’équipe projet Usages des terres et sécurité alimentaire mondiale (Agrimonde -Terra), dont la prospective porte sur les agricultures et alimentations du monde en 2050 (Agrimonde I) pour explorer les futurs possibles des usages des terres aux niveau régional et mondial à l’horizon 2050 et leurs implications pour la sécurité alimentaire et le développement durable.

L’équipe projet combine des approches quantitatives et qualitatives pour construire avec un groupe international d’experts des scénarios à l’horizon 2050. Lancé en septembre 2011, ce projet rendra ses conclusions fin 2013. Cette équipe, sous la responsabilité d’un chef de projet, réunit des compétences variées.

L’ingénieur aura la responsabilité de la conception et de la réalisation du module quantitatif du projet. Il/elle bénéficiera de l’appui d’un assistant ingénieur (à mi-temps) dans la réalisation de ses missions. Il s’agira notamment :

–      de concevoir une base quantitative rassemblant des données sur l’usage des terres, la production, la consommation et les échanges agricoles, ainsi que des données agronomiques et environnementales (fertilité des sols, eau, climat, émissions de GES, biodiversité…).

–      de réaliser les traitements nécessaires à la construction des scénarios quantitatifs (caractérisation des tendances passées, estimations économétriques de fonctions de production, bilans emplois-ressources, etc.).

–      de concevoir une interface informatique permettant une analyse critique collective en temps réel des implications des hypothèses d’évolution envisagés.

Il/elle participera par ailleurs aux réunions d’experts et de chercheurs, qui se tiendront en anglais, en tant que responsable du module quantitatif. Il/elle devra notamment, grâce à l’interface qu’il/elle aura conçue, participer à l’animation des réunions d’experts et de chercheurs (INRA et non INRA) consacrées à la construction d’hypothèses quantitatives d’évolution de l’usage des terres et à l’analyse de leurs implications. Il/elle participera par ailleurs à la vie de la DEPE (réunions d’unité, missions transversales).

Compétences requises (suite…)

Pearl Trees : Construire une veille collaborative

Pearl Trees est un outil de veille en ligne qui permet de classer, d’organiser, de hiérarchiser les contenus que l’on trouve sur le web.

Chaque site ou ressource internet que l’on classe est une perle. En les organisant par branches thématiques, on construit des arbres de perles (google translator : « Pearl Trees »). Ces arbres de perles permettent ainsi de construire notre veille de manière visuelle et la navigation y est très ergonomique.

Pour une explication visuelle, regardez cette vidéo :

Présentation de Pearls Trees

Ci dessous un exemple d’arbre de perles que j’ai construit à partir des articles publiés en juillet sur le blog agroTIC :

Cliquez sur l’image pour naviguer dans le Pearl Trees.

Mais ce qui fait vraiment la force de Pearl Trees c’est qu’il est possible de partager des arbres et de les construire à plusieurs. Dans mon arbre je peux ainsi avoir les branches qui me sont propres et les branches que je partage avec une ou plusieurs communautés.

Cet outil peut par exemple être intéressant pour un réseau comme les agroTIC qui mennent une veille collaborative. A réfléchir en complément du blog…

Petit bonus de l’outil, il est possible de faire un recherche parmi l’ensemble des utilisateurs de Pearl Trees pour trouver ceux qui ont les centres d’intérêt les plus proches des notres. Un exemple de cette recherche qui nous renvoie les personnes dontla veille est proche de celle des AgroTIC :