Projet AgroTIC 2016-2017 clôturé !

La restitution du projet de la promotion AgroTIC 2016-2017 a eu lieu ce vendredi 17 mars à Bordeaux Sciences Agro. Cette dernière a permis de faire le bilan de tout ce qui a été réalisé durant l’année sur le projet qui a été confié aux étudiants :

« Développement d’une application mobile pour la gestion des prairies »

L’application, nommée GrassMan (Grass Management), a pour objectif d’apporter un conseil face aux problématiques rencontrées par les éleveurs et les conseillers en lien avec la gestion des prairies (semis, fauche,…).

Etaient présents :

  • Les représentants des 3 commanditaires : l’Institut de l’élevage, Maïsadour Semences et Jouffray-Drillaud
  • Les équipes pédagogiques de Bordeaux et Montpellier
  • Les étudiants AgroTIC
  • Les étudiants SIAE (futurs AgroTIC)

Durant la restitution un retour a été fait sur les résultats obtenus que ce soit sur l’analyse fonctionnelle ou sur l’analyse technique. Bien entendu une mise en scène a permis de voir les fonctionnalités développées dans le démonstrateur. La présentation s’est finie par un bilan du projet.

Toutes les personnes, satisfaites du travail réalisé durant ces 6 derniers mois, se sont retrouvées autour d’un repas pour clore cette année.

Maintenant, nous souhaitons de tout cœur que le projet soit un succès et nous espérons retrouver l’application GrassMan dans le top des téléchargements d’ici quelques années.

Nous souhaitons remercier l’ensemble des commanditaires qui nous ont suivis tout au long de ce projet ainsi que les équipes pédagogiques de Bordeaux et de Montpellier qui se sont toujours rendues disponibles.

GRASSement vôtre,

La team AgroTIC

Offre d’emploi à durée déterminée pour ingénieur(e) de recherche (CDD IR)

Théme : Analyse des dynamiques d’intensification durable des systèmes territoriaux 

Les missions :
1. Le/la candidat/e devra premièrement s’occuper de recueillir les données sur les quatre cas d’étude, en s’appuyant sur les collaborations avec les équipes de recherche européens du projet.
2. Il/elle devra ensuite réaliser une série d’analyses de statistique (méthodes de classification multivariées) pour développer une typologie des systèmes territoriaux.
3. A travers l’analyse de l’évolution des typologies sur les pas de temps disponibles, il/elle pourra identifier des trajectoires de changement et les relier à des processus d’intensification durable.
4. Finalement, il/elle devra mettre en place une analyse statistique pour identifier les déterminants des trajectoires identifiées.

Lieu et conditions : 
L’INRA (centre PACA, Avignon) recrute au niveau IR un CDD de 14 mois dans le cadre du projet européen VITAL « Viable InTensification of Agricultural production through sustainable Landscape transition ». Le CDD débutera le 1er Mai (ou 1er Juin) pour un salaire allant de 2330 à 2870€ brut/mois selon l’expérience du candidat. Le candidat devra être titulaire d’un diplôme d’école d’ingénieur et/ou doctorat en : sciences de la vie et de la terre, géographie, agronomie ou disciplines similaires.

Toutes les informations pour candidater : Offre_CDD_IR

Un petit tuto sur le guidage laser d’un robot maraicher

Naïo Technologies propose une courte vidéo expliquant le principe du guidage laser de son robot « Oz ».

Une animation montre le principe LiDAR utilisé avec l’interception des rayons laser par les plantes sur les rangs de chaque coté du robot.

 

Avidordrone recrute un technico-commercial en Viticulture de Précision

Technico-Commercial en Viticulture de Précision

 

Organisme :

Avidordrone est une société de services qui réalise des cartographies de diagnostic de la santé de parcelles viticoles et agricoles, permettant aux viticulteurs et agriculteurs d’optimiser la gestion de leur exploitation.

Elle propose des cartographies de vigueur, de stress hydrique et de détection des maladies du bois de la vigne.

Avidordrone est une jeune société dynamique, en plein développement.

Missions :

Sous la responsabilité du Président, vous garantissez le développement du Chiffre d’Affaires de la société, en réalisant la vente des solutions de cartographie proposées par Avidordrone. Vos missions sont donc de :

  • Être acteur du développement commercial conformément à la stratégie commerciale de la société
  • Assurer un reporting précis et complet auprès de votre hiérarchie

Profil :

Issu d’une formation en Agronomie, vous avez d’excellentes connaissances en Viticulture. Vous justifiez d’une expérience commerciale d’au moins 3 ans acquise auprès d’une clientèle de viticulteurs. Vos qualités commerciales, relationnelles et d’écoute alliées à votre rigueur et autonomie seront les clés de réussite à ce poste.

Contrat :

 Contrat à Durée Déterminée de 3 mois : 1er Avril – 30 Juin 2017. Possibilité d’embauche en CDI

Véhicule de Fonction

Salaire : Rémunération Fixe + Intéressement

Lieu : Bordelais. Des déplacements dans le Grand Sud-Ouest sont à prévoir

Pour postuler :

 Contacter Zacarie KERRIM, directeur d’Avidordrone :

zacarie@avidordrone.com – 07 61 67 01 08

A qui votre maire a-t-il donné son soutien pour les présidentielles

carte_maire

 

Source : http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/presidentielle-qui-votre-maire-t-il-apporte-son-parrainage-4831214

Une carte dynamique proposée par le journal Ouest-France qui constitue une application originale de l’ouverture des données et qui favorise la transparence. Notez l’utilisation d’openstreetmap pour le fond cartographique.
Vous pourrez vous y promener à l’adresse suivante : https://ouest-france.carto.com/builder/539e44fa-ff73-11e6-abe0-0ecd1babdde5/embed

 

Stage – Analyse de données issues de capteurs connectés pour l’agriculture

Contexte du stage

EXOTIC SYSTEMS se prépare à entrer sur le marché très spécifique des outils numériques au service des agriculteurs. L’entreprise élabore une gamme d’objets connectés compagnons, sur lesquels l’agriculteur peut compter pour l’alerter d’évènements nécessaires à l’organisation de son travail et à sa prise de décision au quotidien dans son exploitation.

Pour accompagner la conception des produits, un réseau de capteurs tests est mis en place grâce à des exploitations agricoles partenaires.

Missions proposées

Vous serez chargé, dans le cadre du réseau test, de conduire une analyse statistique des données issues des capteurs. Vous caractériserez leur comportement au quotidien dans les exploitations agricoles.

Cette analyse vous permettra de valoriser les données récoltées en les mettant en relation avec :

  • L’évolution des conditions météorologiques sur les exploitations agricoles grâce à des capteurs de référence,
  • Les évènements ponctuels inhérents à la vie d’une exploitation agricole,
  • La prise de décision des agriculteurs.

Vous participerez ponctuellement à la mise en place des capteurs pour mieux appréhender les particularités des phénomènes et des évènements typiques aux exploitations agricoles que vous analyserez.

On compte sur vos qualités

Vous avez des compétences dans le traitement et la valorisation de données issues de capteurs.

Vous avez une bonne connaissance du milieu agricole et êtes curieux et motivé par la découverte de produits électroniques et communicants.

Vous aimez expérimenter et partager vos retours d’expériences avec une équipe pluridisciplinaire.

D’un naturel débrouillard et autonome, vous savez faire preuve d’initiative et de pragmatisme.

Vous êtes rigoureux et organisé.

Les atouts du stage

Intégrer une équipe passionnée, créative et ambitieuse.

Des missions riches et variées, en autonomie.

Participer à l’élaboration d’une gamme de produits innovants pour changer le monde et goûter à l’adrénaline du quotidien d’une start-up.

Les conditions

Stage d’une durée de 3 mois minimum, idéalement 6 mois.

Rattaché à l’équipe R&D.

Basé à Clermont-Ferrand (63).

Déplacements ponctuels sur des exploitations expérimentales ou partenaires à prévoir.

Contact

oriane.ferre@exotic-systems.com

3 Challenges agriculture dans « DataPoC »

Favoriser l’open innovation entre les grands industriels confrontés à des problématiques numériques et des start-up et des PME, fournisseuses de technologies innovantes, c’est l’objet de DataPoC. Lancée suite à l’appel « Challenges Numériques » du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique (PIA), l’initiative propose de relever les  challenges de grands industriels en proposant des « solutions de rupture ».

3 défis concernent l’agriculture : prêts à les relever ? Les entreprises et start-ups ont jusqu’au 3 avril minuit pour candidater !

L’appel à Challenges DataPoC a été lancé jeudi 2 mars par Teratec, association dont le but est la valorisation des nouvelles technologies numériques ). 6 « sponsors applicatifs » ont choisi les 10 challenges numériques : Alstom, Airbus Safran Launchers, Axereal, General Eletric (GE), Gemalto et Noriap. Intel fournit aux lauréats qui le souhaitent, l’expertise des responsables de la gestion et de l’analyse de « données massives » ou des architectes sous forme d’animation d’ateliers thématiques.
Les projets des lauréats aboutiront à la réalisation d’une Preuve de Concept (PoC) et serviront de première référence industrielle aux sélectionnés, qui disposeront de 12 mois pour mener à terme leur projet. Ils pourront ainsi bénéficier d’un soutien financier de l’État.

 Les 3 challenges Agriculture

Challenge #6 – Prévision de récolte (proposé par la coopérative NORIAP) : Réalisation d’un outil de simulation et prévision de Quantité et Qualité des récoltes de blé

Challenge #7 – Aide au choix agronomique de variétés (proposé par la coopérative Axereal) : Réseaux de capteurs et technologies de l’internet des objets

 

Challenge #8 –  Conseil de fertilisation azotée : Système applicatif décentralisé de consolidation et d’ajustement de la fertilisation azotée

 Toutes les infos et le règlement sur : www.datapoc.fr

Forum e-vegetal « Le carrefour Végétal & Digital »

forum_evegetal_vegepolysagenda__079379200_1637_13022017

VEGEPOLYS, AGREEN TECH VALLEY et le CAMPUS LES CHAMPS DU POSSIBLE s’associent pour vous proposer, pour la première fois en région Centre-Val de Loire, un événement partenarial sur les technologies du numérique au service de l’agriculture de demain, en partenariat avec DEV’UP Centre-Val de Loire, l’ARIAC, Food Val de Loire, le GIP RECIA et avec le soutien du Conseil Régional Centre-Val de Loire.

 Forum e-végétal « Le carrefour Végétal & Digital »

Le jeudi 23 mars 2017
de 9h30 à 16h

sur le Campus Les Champs du Possible à Châteaudun (28)

Toutes les infos : http://www.vegepolys.eu/agenda/3222-forum-e-vegetal-2017.html

 

Téléphonie mobile : facteur d’accés aux services bancaires pour les agriculteurs africains

compte_mobile_afrique

 

Source : http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/gds72_mobile_banking.pdf

Élise Bouëdron (elise.bouedron@agroparistech.fr) et Ken Lohento (lohento@cta.int) viennent de publier un article qui fait un rapide état des lieux des services bancaires (et de leur adoption) en Afrique subsaharienne.

« C’est en Afrique subsaharienne que les services bancaires mobiles sont le plus développés. Selon la Banque mondiale, 10 % des adultes y détiennent un compte permettant d’effectuer des transactions financières depuis un téléphone mobile, contre seulement 1 à 2 % en moyenne sur les autres continents. Ce chiffre atteint 60 % au Kenya. La banque mobile pour les agriculteurs s’explique surtout par la faible présence des institutions financières (IF) en dehors des grandes villes et par le succès de la téléphonie mobile. Ces services permettent d’effectuer des opérations financières depuis un téléphone mobile ; ils peuvent être proposés par des IF, des opérateurs téléphoniques ou des entreprises. Les services les plus couramment utilisés sont les paiements de particulier à particulier. »

A noter un encart trés intéressant sur des services particuliers qui existent au Kénya (pays particuliérement novateur en la matiére) tels que ceux proposés par la société M-Pesa.

L’article est à lire à l’adresse suivante : http://www.inter-reseaux.org/IMG/pdf/gds72_mobile_banking.pdf 

 

Magrit, le SIG en ligne

« Magrit » est une application de cartographie en ligne développée par le pôle géomatique de l’UMS RIATE.

Cette application permet entre autres de pallier à la portabilité des logiciels classiques de SIG qui sont souvent lourds et nécessitent processeur et carte graphique performants. Bien que l’application ne soit pas exactement un SIG à proprement parler, la prise en charge de jeux de données en fait un outil qui vaut le coup d’y jeter d’œil.

Cet outil permet de réaliser des cartes thématiques d’une haute qualité graphique. En plus de proposer à l’utilisateur l’ensemble des représentations cartographiques usuelles, l’application offre la possibilité de réaliser de nombreuses méthodes cartographiques souvent difficiles à mettre en œuvre dans les logiciels du marché : lissages, carroyages, discontinuités, anamorphoses, etc. In fine, Magrit entend couvrir dans un même environnement logiciel, l’ensemble de la chaîne de traitement, de la donnée géographique à la carte d’édition.

Le projet Magrit est entièrement libre et ouvert à la contribution (GitHub), les dernières nouvelles étant disponibles sur un blog dédié. Une documentation fournie est disponible ici, et des tutoriels vidéo .

Je vous invite également à faire un tour sur le blog de Neocarto présentant l’application.