Séminaire « Caractériser les sols agricoles : le point sur les technologies numériques »

 

Le 5 décembre 2017 aura lieu la journée mondiale des sols. Une bonne occasion pour aborder la thématique de la caractérisation des sols agricoles ! La chaire AgroTIC organise ce jour un séminaire qui permettra de faire un état des lieux des technologies numériques actuellement utilisables ou émergentes et d’échanger sur leur potentiel et limites éventuelles.

Toutes les informations sur le site de la chaire AgroTIC.
N’oubliez pas de vous inscrire avant le 21 novembre !

 

Offre de CDI – Chef de projet sur logiciel GRC-CRM filière agro

 

Asape est une société bordelaise spécialisée dans la conception et l’intégration de logiciels informatiques dédiés aux métiers de la filière agricole.

L’entreprise cherche un chef de projet fonctionnel pour son service Projets Clients.

La personne recrutée assurera le déploiement des applications de GRC-CRM auprès des différents clients d’Asape : coopératives, négoces, industrie agro-alimentaire, etc.

La mission consiste donc à gérer les différentes phases projets tant en interne que chez les clients :
– Animation et gestion des phases d’analyse et spécification (études d’adéquation, rédactions de spécifications générales et détaillées),
– Déploiement des produits (paramétrage, intégration de données),
– Formation et transfert de compétences au client,
– Accompagnement en phase de démarrage de projet
– Support auprès des clients à l’utilisation des logiciels
– Projets : mise en place des plannings, organisation des ressources, reporting…
Vous collaborerez avec le service de développement sur les phases de tests, de validation, de mode opératoire et de documentations liés à l’évolution des produits.

Toutes les informations : Chef de projet sur logiciel GRC-CRM dédié à la filière agricole et agro-…

Un capteur frugal et open source pour mesurer la hauteur et la température des couverts végétaux

capteur_open_source

Un article scientifique publié par deux chercheurs de l’USDA Agricultural Research Service (Crop Production Systems Research Unit, Stoneville, USA). Cet article mérite d’être souligné à plusieurs égards :
a) il montre le potentiel des projets comme arduino pour développer des systèmes de mesures sophistiqués embarqués avec un faible coût (260 €),
b) il démontre l’impact que peut avoir le monde de l’open source pour diffuser des innovations de pointe en proposant un ensemble de ressources, de liens, etc. permettant de reconstruire ce système,
c) il démontre qu’il est possible d’accéder à des informations évoluées (hauteur de la végétation, température de la végétation) et de les cartographier avec des solutions à faible coût,
d) il met en évidence la nécessité de développer de nouvelles compétences, de nouvelles organisations pour accompagner les agriculteurs dans la découverte, la fabrication et la co-conception de solutions évoluées de ce type,
e) il montre enfin que les outils d’agriculture de précision sont aussi accessibles pour des petites exploitations (à condition de mettre à disposition les compétences pour les accompagner dans la conception, la fabrication et la mise en oeuvre de cette démarche)
L’article propose une description complète des capteurs, de leur montage, des ressources utilisées, etc. pour reproduire le systéme de mesure présenté.

résumé : Many agricultural applications, including improved crop production, precision agriculture, and phenotyping, rely on detailed field and crop information to detect and react to spatial variabilities. Mobile farm vehicles, such as tractors and sprayers, have the potential to operate as mobile sensing platforms, enabling the collection of large amounts of data while working. Open-source hardware and software components were integrated to develop a mobile plant-canopy sensing and monitoring system. The microcontroller-based system, which incorporated a Bluetooth radio, GPS receiver, infrared temperature and ultrasonic distance sensors, micro SD card storage, and voltage regulation components, was developed at a cost of US$292. The system was installed on an agricultural vehicle and tested in a soybean field. The monitoring system demonstrates an application of open-source hardware to agricultural research and provides a framework for similar or additional sensing applications.

référence : Fisher, D. K., & Huang, Y. (2017). Mobile Open-Source Plant-Canopy Monitoring System. Modern Instrumentation6(01), 1.

RobAgri : une plateforme pour booster la robotique agricole

IRSTEA et Axéma ont initié le projet RobAgri qui réunis des acteurs publics et privés de l’agroéquipement. Il a vocation à « concevoir, identifier et partager des outils, infrastructures et réseaux de connaissances, pour permettre à ses membres de créer, développer, et influer sur l’élaboration des réglementations et standards ».

RobAgri devrait donc permettre d’intensifier la conception, la validation et la dissémination des robots de demain.

Lire l’article ici.

La 3ème infographie de l’Observatoire est en ligne!

Elle porte sur les usages des outils numérique pour la gestion technico-économique des exploitations agricoles:

De quoi s’agit-il? Qui les utilise? Pour quoi faire?

L’Observatoire des usages de l’agriculture numérique cherche à répondre à ces questions!

InfographieObsTraça

 

Le bulletin de veille d’octobre 2017 de la Chaire AgroTIC est sorti !

Le dernier bulletin de veille de la Chaire AgroTIC est disponible depuis quelques jours !

N’hésitez pas à le lire et le partager !

Visuel_BulletinVeille_degrade

Séminaire utilisateurs QGIS 2017: ouverture des inscriptions

Seminaire3

Sinscrire                       Plusdinfo

Une betterave connectée

La société Tereos vient de mettre au point une betterave connectée pour suivre « les conditions de vie » des vraies betteraves. En étant récolté en même temps que les autres betteraves, cet outil permet en effet d’enregistrer tous les chocs (fréquence et intensité) afin d’améliorer les réglages de la machine.

L’article est à lire ici.

AgroFly, le drone qui pulvérise avec précision

Crédit photo : AgroFly

Après avoir reçu les autorisations de l’Office fédéral de l’aviation civile, l’Office fédéral de l’environnement et le centre de compétences de la Confédération pour la recherche agricole Agroscope, AgroFly démarre sa production de drones pulvérisateurs.

Leur objectif : faire de la pulvérisation de précision à l’aide d’un drone qui volera à 1m au-dessus des cultures et devrait ainsi être bien plus précis que les pulvérisateurs traditionnels.

Pour lier l’article, c’est par ici !

L’Europe veut devenir le leader de l’agriculture numérique

L’Europe rêve d’une agriculture numérique bien que quelques freins existent toujours à cette mutation (zones blanches, formation, interopérabilité…). Dans le but d’accélérer cette progression, la Commission Européenne souhaite développer le haut débit en zones rurales, réglementer la protection des données, encourager la formation des utilisateurs mais également inciter les fabricants de matériel agricole à développer des produits et plateformes numériques pour l’agriculture.
En parallèle, l’Association européenne des constructeurs de machines agricoles (CEMA) lance le programme Agri-Tech 2030, avec trois objectifs principaux :

  • maximiser la contribution des constructeurs pour bâtir une agriculture productive, compétitive et de haute qualité ;
  • aider l’Europe à être en première ligne sur l’agriculture digitale ;
  • renforcer l’industrie européenne pour confirmer son leadership dans la fabrication de matériels perfectionnés.

N’attendez plus pour lire l’article !