Un lycée agricole forme ses élèves aux nouvelles technologies des tracteurs

ormation technologique Lycée agricole

A Moissac dans le Tarn-et-Garonne, une classe de lycée agricole a passé un moment pour découvrir les nouvelles fonctionnalités intégrés aux nouvelles générations de tracteurs. Une initiative à souligner pour sensibiliser ces futurs professionnels de l’agriculture aux outils qui sont aujourd’hui à leur disposition. Selon l’auteur de l’article les freins à l’adoption de ce type de matériel est de deux ordres, le prix reste un frein important sur les systèmes d’autoguidage, mais également le manque de formation des utilisateurs. Une bonne idée pouvant probablement être déclinée sur d’autres technologies et systèmes de production sur des exploitations en pointe (Digifermes, Fermes Leader, Ferme Agro-écologique 3.0, Mas numérique etc … )

L’article complet ici : http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/03/2657378-le-lycee-agricole-forme-ses-eleves-aux-enjeux-de-demain.html

Etats-Unis : Les Agros-hackeurs – L’effet Papillon

Un reportage de Canal + sur la propriété des données agricoles et le manque d’ouverture des concessionnaires de machines agricoles.

Le reportage ici ! 

Des capteurs biodégradables ?

Des chercheurs de Zurich, menés par Giovanni Salvatore, créent des capteurs ultra-fins et biodégradables. Ceux-ci pourraient être une bonne solution pour surveiller les aliments qui parcours le monde à une température devant être bien précise.
L’article scientifique rapporte que la composition des capteurs de température permet une biodégradation complète tandis que le format ultra-mince assure un temps de réponse de 10 ms. Leur fonctionnement est stable même lorsque les dispositifs sont froissés, pliés et étirés jusqu’à 10 %. Pour le moment, ces capteurs nécessitent d’être reliés à une batterie, un microprocesseur et un transmetteur externes via des câbles biodégradables également mais les chercheurs envisagent déjà une alimentation et une connexion sans fil.

N’hésitez pas à lire l’article ou regardez la vidéo pour en savoir plus !

VineScout, le robot vigneron qui prend la suite de Vinerobot

Le projet VineScout a pour ambition de proposer un robot fonctionnel et commercialisable pour 2019. Ce projet prend la suite du programme Vinerobot, fini cette année, qui n’a pas pu passer l’étape de pré-industrialisation (stoppé au TRL 6). Ce nouveau robot pourra analyser et cartographier l’état sanitaire des vignes, la maturité des raisins… mais il reste encore à concevoir et tester avant d’atteindre le TRL 9, c’est-à-dire pouvoir être commercialisé.

Crédit photo : VineScout

Lire l’article

TRL : échelle de niveau de maturité technologique

Vignes Tech consult recrute un Assistant marketing et communication

Assistant marketing et communication

Dans le cadre du développement de son activité, le cabinet de consulting en Viticulture de Précision Vignes Tech consult recrute un assistant marketing et communication.
Vous aurez pour mission de mettre à jour, d’animer et de créer des supports de communication visant à présenter les services de la société. Vous serez également impliqué dans des stratégies dans le but d’élaborer des campagnes marketing adaptées à l’image de marque de la société.
Bon communicant, vous serez également amené à renforcer ou créer de nouveaux liens avec les partenaires et clients de la société. Dans une autre mesure, des missions d’aide au recrutement et à la formation pourront vous être demandé.
Vous travaillerez en interaction et en appui avec la directrice de la société et ses affiliés.
Profil : issue de formation d’école de commerce, formation en marketing et communication ou justifiant une expérience professionnelle permettant de répondre aux besoins de l’entreprise.

Savoir –être :
Motivé(e) par les enjeux auxquels la filière viticole doit répondre (réduction de l’utilisation des pesticides, optimisation des pratiques, nouvelles technologies), vous êtes :
– Originaire du milieu viticole ou motivé et curieux par ce contexte,
– doté d’un esprit type « entrepreneur », dynamique,
– autonome et rigoureux dans votre travail,
– performant dans l’élaboration des supports numériques et l’animation de réseaux sociaux, web …
– capable d’échange avec les professionnels du milieu viticole pour concrétiser de nouvelles collaborations,

Savoir –faire :
Vous maîtrisez les outils informatiques (classiques et web) et d’infographie nécessaires au développement des supports de communication.
Vous avez de bonnes capacités rédactionnelles, aisance orale et écrite en anglais.
Des compétences en formation seraient un plus.

Contrat : CDD de 3 mois renouvelable avec perspectives CDI
Lieu : Mâcon (71)
Rémunération : selon compétences, expériences, motivation et conditions de travail (télétravail à mi-temps envisageable) : 1300 à 1600 € net/mois

Date de prise de poste : 15 octobre à 1er novembre

l’offre détaillée : http://www.agrotic.org/blog/wp-content/uploads/2017/10/Fiche_poste_AdD_Marketing-communication.pdf

La compagnie fruitière recrute un VIE

CAMEROUN (Nyombe)
du 01 décembre 2017 au 01 décembre 2018 (pour 12 mois)
ETABLISSEMENT : UNION BANANIERE AFRICAINE
REMUNERATION MENSUELLE : 2183€ (indemnité non contractuelle fixée par décret et arrêté, dont le montant peut varier notamment en
fonction de l’évolution du barème de référence, de la localisation de la mission et des cas d’abattements prévus par les textes)

Fondée en 1939 à Marseille, la Compagnie Fruitière est aujourd’hui le premier producteur de fruits de la zone Afrique, Caraïbes, Pacifique avec des volumes annuels de plus de 500.000 tonnes de fruits et légumes produits en Afrique de l’Ouest, principalement des bananes, des ananas et des tomates cerise.
Producteur, transporteur logisticien, importateur, mûrisseur et distributeur, la Compagnie Fruitière assure ainsi une traçabilité totale que ce soit pour les fruits issus de ses propres plantations en Afrique ou pour ceux de plantations de producteurs partenaires sélectionnés dans le monde entier.
Les ingénieurs agronomes que nous recrutons constituent notre vivier pour les postes de demain.

Notre groupe recherche un(e) VIE pour participer à la mise en place d’un système d’information pour la production
Mission : Rattaché à la direction agronomique et au chef de projet (basé sur Marseille) le VIE est garant du déploiement de l’outil baptisé SIPA au sein des sites de production et des services centraux concernés
1 Est garant du déploiement de l’outil SIPA au sein des sites de production et des services centraux concernés
2 Participe aux tests et au développement de ce dernier en tant qu’interlocuteur privilégié de la PHP
3 Rédige les différents cahiers des charges en partenariat avec les différents acteurs
4 Remonte les informations auprès de l’équipe projet en vue d’améliorer les solutions informatiques
5 Accompagne les équipes locales aux nouveaux outils (formation, accompagnement terrain, tutorat…)
6 Établit les kits de formation et élabore les plannings de formation aux usagers SIPA
7 Collabore activement avec le Service Systèmes d’Information et Cartographie
8 Appuie la direction d’exploitation dans l’analyse approfondie des indicateurs de performance de la production. Alerte les principaux managers de toute dérive ou contre-performance significative.

Profil recherché :
Vous êtes actuellement ingénieur agronome et êtes intéressé par une expérience dans le développement de systèmes d’informations pour la production agricole. Vous êtes disposé à travailler en plantation au Cameroun. Vous êtes bon communiquant, avez l’esprit d’équipe et de bonnes capacités d’adaptation pour vous intégrer dans un milieu multiculturel
Vous maitrisez les outils informatiques.

L’offre détaillée :

https://www.civiweb.com/FR/offre/100316.aspx?&xtmc=&xtnp=4&xtcr=38

Séminaire Vigne, vin, Ondes et Procédés

Le séminaire a pour objectif de contribuer à l’émergence d’idées et de projets sur les capteurs et systèmes appliqués en viticulture et oenologie.
Il est organisé par INNO’VIN et le pôle de compétitivité  ALPHA – Route des Lasers et des Hyperfréquences®.

Mardi 12 décembre 2017 à 9H30

Description rapide : Les technologies liées aux ondes et à la photonique (optiques, hyperfréquences, acoustiques…) possèdent de fortes potentialités pour répondre aux besoins de la filière vitivinicole. Or, elles évoluent vite et sont parfois peu connues des industriels souhaitant développer des solutions techniques pour les viticulteurs. En créant des ponts entre ces deux filières, ce séminaire permet aux chercheurs et professionnels d’approfondir leurs connaissances, tant sur les problématiques actuelles de la filière viti/vini que sur les potentialités des ondes et procédés… tout en découvrant des exemples récents d’applications concrètes : projets et technologies d’intérêt, parfois nés des rencontres précédentes !

Toutes les informations : http://innovin.fr/index.php/fr/medias/toutes-les-actus/776-seminaire-vigne-vin-ondes-et-procedes

Video – The Future of Farming & Agriculture

Culture générale: cette vidéo d’une dizaine de minute couvre un bon nombre d’exemples de technologies innovantes pour l’agriculture dans le monde , que ce soit pour les grandes cultures ou l’élevage, en passant par la pisciculture et l’élevage d’insectes:

Lancement du Challenge Innov’Agro 2017 : analyser la signature sonore de la ferme

Organisé par la Chaire AgroTIC, le challenge Innov’Agro 2017 se déroulera à Montpellier du 6 au 10 Novembre prochain pour une restitution finale le 17 novembre.
Des équipes pluridisciplinaires d’étudiants (agronomes, développeurs, commerciaux) auront une semaine pour inventer de nouveaux services pour l’agriculture en se basant sur l’analyse des sons de la ferme. A l’issue de cette semaine, ils devront convaincre un jury de professionnels de l’intérêt et la pertinence de leur projet.

Le déroulé et les résultats du challenge seront à suivre sur le blog et sur Twitter.

challenge innov'agro 2017

Quelques exemples de projets qui pourront être imaginés par les étudiants :
– Analyse de l’environnement (piège à insecte, prédateurs…)
– Analyse de sons d’élevage (stress, mise bas…)
– Analyse de sons matériel (détection de pannes de machines, identification des périodes de travail de la machine…)
– Analyse de la voix (aide à la saisie, chatbot…)

Download the PDF file .

Les facteurs d’adoption de l’agriculture de précision en Allemagne

Adoption of precision agriculture technologies by German crop farmers

Margit Paustian – Ludwig Theuvsen

 

Quels facteurs opérationnels et socio-démographiques influencent significativement l’adoption de l’Agriculture de Précision chez les agriculteurs Allemands?

Pour y répondre, cette étude a testé certaines hypothèses issues de la littérature sur l’adoption de l’agriculture numérique:

  • 17 facteurs ont ainsi été recensés
  • Une enquête a été menée auprès de 227 agriculteurs: 30% d’entre eux adoptant l’Agriculture de Précision.
  • Des analyses statistiques ont été réalisées pour faire le lien entre adoption et les différents facteurs.

Parmi les facteurs identifiés, des caractéristiques propres à l’exploitation: la taille, mais pas seulement. Le travail à temps plein sur l’exploitation, les caractéristiques des sols (les bénéfices de l’agriculture de précision sont plus grands sur un sol hétérogène, pentu et/ou perméable), ou le recours à des sociétés de conseil sont des facteurs d’adoption de l’agriculture de précision.

D’autres caractéristiques démographiques telles que l’âge, le niveau d’éducation  (général, mais aussi  en formation agricole) ou encore la région ont des impacts sur l’adoption de l’agriculture de précision.

Article d’origine ici.