Le satellite sentinel 2B a été mis en orbite cette nuit !

image_sentinel
Ce satellite vient compléter la constellation qui s’inscrit dans le programme Copernicus de l’agence spatiale Européenne. Composé, entre autre des satellites :
– Sentinel-1A lancé en avril 2014,
– Sentinel-2A lancé en juin 2015,
– Sentinel-1B lancé en avril 2016,

Le couple de satellites Sentinal 2A et 2B devra permettre d’observer la terre avec une grande périodicité. A eux deux, ils fourniront tous les 5 jours des images d’une largeur au sol de 290 km et d’une résolution de 10 à 60 m selon les bandes spectrales allant du visible au moyen infrarouge. Ces images servent un large éventail d’applications : suivi du développement des cultures et forêts, de l’occupation des sols, des pratiques et productions agricoles, des littoraux,… Elles aident les scientifiques à mieux comprendre le fonctionnement et l’impact de la machine climatique. Elles viennent également en appui des humanitaires et gouvernements dans le cadre de situations d’urgence : glissements de terrain, éruptions volcaniques, inondations…
La grande particularité du programme européen Copernicus dont font parti ces satellites est de livrer ces informations en libre accès au public.

Le Numérique est dans le pré

A l’occasion du Salon de l’Agriculture, Universcience.TV diffuse une vidéo montrant quelques exemples d’application de l’agriculture numérique :

  • L’utilisation du drone pour la fertilisation en grandes cultures
  • Le port de colliers électroniques qui collectent des données sur les vaches (baisse d’alimentation, hypothermie, période de chaleur, période de vélage…) et envoient une alerte en cas de besoin
  • L’application de la robotique pour le désherbage
  • L’usage des réseaux sociaux par les agriculteurs connectés

Retrouver la vidéo sur l’adresse suivante : http://www.universcience.tv/video-le-numerique-est-dans-le-pre-11842.html

Les écoles d’« agro » se mettent à l’agriculture 3.0

Le Monde.fr publie un article sur les écoles d’agronomie et leur intérêt pour l’agriculture connectée à l’adresse suivante : http://www.lemonde.fr/o21/article/2017/02/28/les-filieres-agro-se-mettent-a-l-agriculture-3-0_5086767_5014018.html.

Cet article cite notamment la spécialité AgroTIC et la Chaire AgroTIC.

Utilisation pratique du drone en élevage

On en parle peu, mais le drone peut aussi présenter un intérêt dans l’élevage. Une video de web-agri qui présente le témoignage de Didier Mestric, éleveur dans le Morbihan qui fait du drone et de la vidéo en temps réel, une utilisation simple, efficace et agile.


Un drone pour aller chercher les vaches au… par terrenet

La 3D en viticulture : une technologie qui arrive à maturité selon les derniéres recherches

vigne_3D

Images 3D d’un vignoble réalisé à partir d’images de drones (sources Montpellier SupAgro)

Deux articles publiés à quelques semaines d’écart font état de recherches où des mesures 3D issues de drone sont mises en avant dans le domaine de la viticulture.

Le premier article (Pichon et al, 2016) publié dans la revue Oeno-one montre qu’il est tout à fait possible de produire un modéle numérique de terrain de qualité (erreur de l’ordre de 8 cm) avec des produits commerciaux fournis par trois sociétés (Airinov, Aerotec solution, Geofalco). L’article discute la qualité de cette information au regard des applications possibles pour caractériser les parcelles viticoles ou tout un bassin versant. En effet, les drones permettent d’acquérir des informations d’altitudes de qualité avec une très haute résolution spatiale (à condition de bénéficier de points de référence au sol). Cette information permet de répondre à des problématiques que les données ou les chaînes d’acquisition actuelles peuvent difficilement satisfaire que ce soit pour des raisons de précision, de résolution ou de prix. La 3D par drone ouvre ainsi la voie à une meilleure caractérisation du potentiel qualitatif des parcelles grâce à la possibilité de calculer des variables de caractérisation parcellaires telles que la pente, l’altitude, l’exposition, etc.. ). Elle ouvre aussi la voie à une meilleure caractérisation agro-environnementale des bassins viticoles grâce à la possibilité d’identifier l’écoulement de l’eau, la présence de fossés, etc.

Le deuxiéme article (Weiss et Baret, 2017) montre que la 3D permet d’accéder à des informations de caractérisation des parcelles telles que l’orientation des rangs, l’écartement entre les rangs et même la hauteur du palissage avec une erreur de l’ordre de 8 cm. Cette information a été extraite d’informations 3D fournies par la société Airinov. Cet article ouvre là encore des perspectives intéressantes permettant d’envisager des outils pour caractériser les parcelles de vigne à l’échelle d’un bassin de production et même une mesure de la hauteur de la canopée pour des applications en viticulture de précision.

Références :

Pichon, L., Ducanchez, A., Fonta, H., & Tisseyre, B. (2016). Quality of Digital Elevation Models obtained from Unmanned Aerial Vehicles for Precision Viticulture. OENO One, 50(3).
Weiss, M., & Baret, F. (2017). Using 3D Point Clouds Derived from UAV RGB Imagery to Describe Vineyard 3D Macro-Structure. Remote Sensing, 9(2), 111.

 

 

 

Cas concret de mise en place de l’Agriculture de Précision: Arterris témoigne

Ce court reportage explique très bien et par exemples concrets l’accompagnement par la coopérative de l’adoption de l’Agriculture de précision.

Avec en bonus, témoignages d’utilisateurs sur la modulation et l’utilisation des drones de Delair Tech.

 
C’est ici: http://www.pleinchamp.tv/reportages-pleinchamp/l-agriculture-de-precision-face-au-defi-de-l-industrialisation

Be api publie un livre blanc sur l’agriculture de précision

Be-api, la société qui avait parlé d’elle en fin d’année dernière avec la montée à son capital de 31 coopératives, vient de publier un livre blanc sur l’agriculture de précision.

Un ouvrage bien illustré et synthétique qui donne une vision globale de la question. Il est à consulter sur le site de be api https://beapi.coop/ ou directement ici.

Pour info, la vidéo promotionnelle de be api :

 

 

Les nouvelles technologies sont aussi un levier pour les petites exploitations

Avec quatre vidéos percutantes, l’organisation GODAN (Global Open Data for agriculture and nutrition) met en scéne 4 projets de développements autour des TIC à destination des petites exploitations et de l’agriculture familiale. Les solutions, basées sur FarmOS sont simples, efficaces et montrent à quel point des services bien pensés peuvent changer la vie de beaucoup de personnes sur terre. Le témoignage du pêcheur africain (épisode 1) est particulièrement touchant. A regarder sans modération.

Episode 1 – OPEN WATER
Episode 2 – OPEN FIELDS
Episode 3 – OPEN FARMS
Episode 4 – OPEN CLIMATE
See: http://farmos.org/

 

ANIMATEUR RESEAU AGRICULTURE DE PRECISION

La technologie au service de l’agronomie

Fondée en 2015, l’ETA Green Tillage a pour ambition d’animer un réseau d’agriculteurs autour d’une démarche globale d’agriculture durable.
Elle est née et inspirée du concept « Green Tillage » développé par un agriculteur engagé : Michael Ehmann.
Installé depuis 1989 dans le Gers et aujourd’hui spécialiste du maïs popcorn, Michael Ehmann a orienté son dynamisme innovant vers la mise en place de techniques culturales simplifiées.
La technique du Green Tillage est ainsi une technique de semis sous couverts permettant de gérer précisément l’implantation des couverts végétaux grâce à des outils d’agriculture de précision.

La CUMA Green Tillage, également fondée en 2015, vient compléter la mission de l’ETA.
L’ETA anime ainsi un réseau d’agriculteurs en déployant des pratiques culturales innovantes alliant agriculture de conservation et de précision.

En tant qu’Animateur ETA, vous coordonnez et développez de façon autonome l’activité globale de l’entreprise.
Vous aurez en charge :
·       L’animation du réseau de clients de l’ETA et des utilisateurs de la CUMA
·       L’organisation et le suivi des travaux
·       La gestion opérationnelle des travaux et l’encadrement des salariés de l’ETA
·       Le suivi budgétaire
·       Le développement agronomique de la technique
·       Le développement du réseau de clients de l’ETA
·       La coordination et le développement national et international du réseau de partenaires experts

Poste en CDI à pourvoir immédiatement
Contact: j.couturier@popcorn.fr

Que peut le numérique pour les territoires isolés ?

Terra Nova est un think tank dont le but est de produire et de diffuser des idées et des solutions politiques innovantes, en France et en Europe. En association avec Google France et d’autres acteurs, ce think tank vient de publier une synthèse et des propositions sur les enjeux associés au numérique pour les territoires isolés.

Un document que l’on peut télécharger à l’adresse suivante : http://tnova.fr/system/contents/files/000/001/294/original/1101207_-_Que_peut_le_num_rique_pour_les_territoires_isol_s.pdf?1484227947

La proposition 2 du rapport intéressera particulièrement les lecteurs de ce blog, la page 38 propose une analyse lucide des enjeux associés et des forces à mobiliser en agriculture.