[CDD 12 mois] Evaluation géomatique de services écosystémiques à l’échelle régionale

Caractéristiques du contrat :
Date d’affectation sur le poste souhaitée : mars – avril 2017
Durée du contrat : CDD de 12 mois non renouvelable
Quotité de travail : temps plein 100%
Rémunération mensuelle : à partir de 2000 euros brut/mois, en fonction de l’expérience professionnelle
Lieu d’affectation : Principalement l’INRA de Colmar (68), missions de plusieurs semaines à Mirecourt et Nancy

Description du cadre et place de l’agent dans le projet :

La personne recrutée travaillera dans le cadre du volet de recherche 1 du projet INRA-Région PSDR ASTRAL, Acteurs et Services écosystémiques des Territoires RurAux Lorrains, et sera basée à l’INRA de Colmar au sein du laboratoire Agronomie et Environnement. Le projet ASTRAL, vise à évaluer et cartographier les services écosystémiques liés aux changements d’usage des sols, du local au régional et regroupe 6 laboratoires de recherche et 5 partenaires acteurs. C’est un projet interdisciplinaire (Ecologie, Agronomie, Sciences de gestion, Sociologie, Sciences du sol, Géographie) ayant pour finalité opérationnelle de produire des ressources et outils permettant de conduire des réflexions pluri-acteurs pour accompagner les transitions des territoires ruraux lorrains. Le volet de recherche 1 de ce projet vise à caractériser et évaluer un ensemble de services écosystémiques à l’échelle de la région et à une résolution fine. L’évaluation spatialisée et conjointe de ces différents services nous amènera à analyser les compromis spatiaux entre services et à identifier les sous-territoires à enjeux dans la région. La personne recrutée est centrale pour mener à bien ces évaluations. Elle sera en charge du calcul des indicateurs et participera à la réflexion sur les méthodes de caractérisation et d’évaluation ainsi que sur l’analyse des compromis entre services. Elle travaillera en interaction forte avec les chercheurs des différentes équipes dans une vision « aller-retours » entre les résultats et la méthode.

Mission et activités :

La personne recrutée sera en charge de différentes missions déclinées comme suit :
– Obtention, mise en cohérence et suivi des bases de données nécessaires au calcul des indicateurs de services
– Calcul des indicateurs de services écosystémiques à différents grains pour la région
– Mise cohérence des différents indicateurs et des différentes échelles de calcul
– Organisation des résultats et présentations au collectif du projet
– Participation à la réflexion sur le choix et les modes de calcul des indicateurs
– Rédaction de rapports d’avancements sur le suivi de bases de données et les calculs d’indicateurs

Compétences requises et capacités personnelles :

Nous recherchons une personne de niveau master/ingénieur de préférence en géomatique, agronomie, écologie ou informatique ayant de bonnes compétences et une forte autonomie en SIG, calcul scientifique, gestion de bases de données. Les outils préconisés sont ArcGIS et/ou QGIS, R, Access. La personne recrutée devra présenter également de bonnes capacités d’organisation, relationnelles et de communication, et être à l’aise dans un environnement pluridisciplinaire, pluri-acteurs. Des connaissances sur les services écosystémiques, les processus environnementaux, le monde agricole et/ou forestier sont un plus.

Modalités de candidature :

Adressez une lettre de motivation et un cv à : julie.wohlfahrt@inra.fr

3ieme challenge Innov’Agro : Agriculture numérique et Agroécologie

challenge innov'agro 2016 agriculture numérique agroécologie

 

Le 3ième challenge Innov’Agro se déroulera du 31 octobre au 4 novembre prochain à Montpellier SupAgro. Les étudiants présenteront leurs projets devant un jury de professionnels le 16 novembre à l’occasion du salon Agri-connect. Les projets des étudiants porteront sur :

Agriculture Numérique et Agro-écologie :

Comment les plateformes numériques (télédétection, services) peuvent aider les acteurs de l’agriculture à répondre aux enjeux de l’agro-écologie ?

Les étudiants devront imaginer des services pour répondre à cette question en utilisant notamment la plateforme API-AGRO et les images de télédétection fournies par la plateforme Geosud.

 

Le principe du challenge

Le challenge Innov’agro est un événement d’une semaine au cours duquel des équipes pluridisciplinaires d’étudiants inventent de nouveaux services pour l’agriculture/l’environnement à partir d’une technologie qui leur est fournie.
Les équipes, composées d’agronomes (Montpellier SupAgro), d’informaticiens/électroniciens (Polytech) et de commerciaux (Montpellier Business School) devront, imaginer, concevoir et développer ces nouveaux services. Ils devront pour cela aboutir à une preuve de concept avec un prototype et un argumentaire destiné à présenter : intérêt des fonctionnalités, positionnement (métiers, marché), prototype et verrous technologiques.

Tout savoir sur le challenge :

http://www.agrotic.org/blog/challenge-innovagro-2016/

La technologie au service de l’agroécologie

Le 27 Janvier dernier, la chambre d’agriculture des pays de la loire a organisé un colloque intitulé « Agroécologie et systèmes de cultures innovants ». A cette occasion, Pierre Havard, de la chambre d’agriculture de Bretagne a fait une présentation sur la technologie au service de l’agroécologie. Cette présentation reprend, au travers de nombreux exemples, l’intérêt des TIC pour l’agroécologie :

technologie et agroecologie

La présentation de Pierre Havard

La page de l’évènement