Les drones en Afrique Sub-Saharienne

Un article du monde qui nous raconte comment Airinnov forme des entrepreneurs africains (Ouganda, Tanzanie, Bénin, Ghana et RDC) à l’usage des drones. Cette formation financée par le CTA, organisation internationale d’aide au développement financée par la Commission Européenne, a pour but de former des « ambassadeurs » des drones en Afrique.

Au delà de son coté anecdotique, ce témoignage illustre le développement de ce type de technologies dans les pays du sud et surtout le marché potentiel qu’y voient les sociétés de drones françaises et européennes :

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/04/19/drones-agricoles-sept-ambassadeurs-africains-formes-a-paris_5113867_3212.html

La détection de la Flavescence dorée par drone : premiers résultats scientifiques

Rappelons que la détection de la flavescence dorée (FD) constitue un enjeu important pour une grande partie du vignoble français. Il y a une forte attente de la filière en outils permettant de rationaliser le suivi et l’inventaire des foyers de cette maladie. Le drone est souvent cité dans les revues techniques comme un outil avec une forte potentialité, toutefois, il existe peu (voire pas) d’articles scientifiques présentant une méthode et des résultats rigoureux de détection de la flavescence dorée par drone. C’est la raison pour laquelle ce travail publié par des collègues de l’école de Purpan mérite d’être mentionné. Il est (à notre connaissance) le premier article scientifique dans ce domaine.

L’expérimentation a été réalisée dans le vignoble gaillacois. Son objectif est d’évaluer la faisabilité de discriminer les symptômes de Flavescence dorée de vignes saines sur des cépages rouges et blancs à partir d’images multispectrales à très haute résolution. L’intérêt de l’étude réside dans une base de données exhaustives de vérité terrain acquises en septembre 2015 sur quatre parcelles (avec une mesure des symptômes et un gradation de ces derniers trés précises). Simultanément, des images multispectrales de drone ont été acquises et les signatures spectrales de plantes saines et symptomatiques ont été étudiées en considérant un ensemble de 20 variables (bandes spectrales, indices de végétation et paramètres biophysiques) calculées à partir des bandes spectrales. L’étude a été réalisée en utilisant des approches de classification univariée et multivariée. Les meilleurs résultats ont été obtenus avec les cépages rouges (que ce soit en utilisant des approches univariées et multivariées). Pour les cépages blancs, les résultats sont moins évidents quelle que soit la variable considérée et l’approche de classification testée. Néanmoins, l’évaluation de l’erreur montre que, malgré les problèmes de confusion entre les pixels correspondant à de la Flavescence dorée et les pixels de plante saine, il semble possible de proposer une technique opérationnelle de détection et de cartographie de symptômes susceptibles de correspondre à de  la Flavescence dorée sur la base d’images multispectrales de drones. En fin d’article, les auteurs discutent de la nécessité de conduire des expérimentations incluant d’autres désordres (biotiques et/ou abiotiques) que ceux de la flavescence dorée afin de vérifier la spécificité des variables pertinentes identifiées.

Flavescence dorée is a grapevine disease affecting European vineyards which has severe economic consequences and containing its spread is therefore considered as a major challenge for viticulture. Flavescence dorée is subject to mandatory pest control including removal of the infected vines and, in this context, automatic detection of Flavescence dorée symptomatic vines by unmanned aerial vehicle (UAV) remote sensing could constitute a key diagnosis instrument for growers. The objective of this paper is to evaluate the feasibility of discriminating the Flavescence dorée symptoms in red and white cultivars from healthy vine vegetation using UAV multispectral imagery. Exhaustive ground truth data and UAV multispectral imagery (visible and near-infrared domain) have been acquired in September 2015 over four selected vineyards in Southwest France. Spectral signatures of healthy and symptomatic plants were studied with a set of 20 variables computed from the UAV images (spectral bands, vegetation indices and biophysical parameters) using univariate and multivariate classification approaches. Best results were achieved with red cultivars (both using univariate and multivariate approaches). For white cultivars, results were not satisfactory either for the univariate or the multivariate. Nevertheless, external accuracy assessment show that despite problems of Flavescence dorée and healthy pixel misclassification, an operational Flavescence dorée mapping technique using UAV-based imagery can still be proposed.

Références : Albetis, J., Duthoit, S., Guttler, F., Jacquin, A., Goulard, M., Poilvé, H., … & Dedieu, G. (2017). Detection of Flavescence dorée Grapevine Disease Using Unmanned Aerial Vehicle (UAV) Multispectral Imagery. Remote Sensing, 9(4), 308.

Les premiers pas de la robotique aérienne

robot_aérien

 

Sources : lejournal.cnrs.fr

Dans son journal en ligne (CNRS journal), le CNRS fait un petit état de l’art des prototypes de drones utilisés pour la robotique. Plutôt dédié à de l’inspection et de la réparation d’urgence en milieu difficile. On se prend à rêver de possibles applications en agriculture comme par exemple l’ inspection/manipulation sur des réseaux d’irrigation.

 

Utilisation pratique du drone en élevage

On en parle peu, mais le drone peut aussi présenter un intérêt dans l’élevage. Une video de web-agri qui présente le témoignage de Didier Mestric, éleveur dans le Morbihan qui fait du drone et de la vidéo en temps réel, une utilisation simple, efficace et agile.


Un drone pour aller chercher les vaches au… par terrenet

Un dossier sur la professionnalisation de l’usage des drones

Le site www.techniques-ingenieur.fr a publié un dossier intitulé « Drones industriels : peuvent-ils faire redécoller l’économie française ? ».
Outre des articles par secteur d’activité (agriculture, BTP, etc…), l’intérêt de ce dossier est qu’il permet de se questionner sur les freins à l’industrialisation de l’usage des drones, en particulier sur les aspects automatisation du vol et réglementation.
A feuilleter pour suivre l’évolution du secteur.

drone agriculture

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/dossier/drones-industriels/

 

La 3D en viticulture : une technologie qui arrive à maturité selon les derniéres recherches

vigne_3D

Images 3D d’un vignoble réalisé à partir d’images de drones (sources Montpellier SupAgro)

Deux articles publiés à quelques semaines d’écart font état de recherches où des mesures 3D issues de drone sont mises en avant dans le domaine de la viticulture.

Le premier article (Pichon et al, 2016) publié dans la revue Oeno-one montre qu’il est tout à fait possible de produire un modéle numérique de terrain de qualité (erreur de l’ordre de 8 cm) avec des produits commerciaux fournis par trois sociétés (Airinov, Aerotec solution, Geofalco). L’article discute la qualité de cette information au regard des applications possibles pour caractériser les parcelles viticoles ou tout un bassin versant. En effet, les drones permettent d’acquérir des informations d’altitudes de qualité avec une très haute résolution spatiale (à condition de bénéficier de points de référence au sol). Cette information permet de répondre à des problématiques que les données ou les chaînes d’acquisition actuelles peuvent difficilement satisfaire que ce soit pour des raisons de précision, de résolution ou de prix. La 3D par drone ouvre ainsi la voie à une meilleure caractérisation du potentiel qualitatif des parcelles grâce à la possibilité de calculer des variables de caractérisation parcellaires telles que la pente, l’altitude, l’exposition, etc.. ). Elle ouvre aussi la voie à une meilleure caractérisation agro-environnementale des bassins viticoles grâce à la possibilité d’identifier l’écoulement de l’eau, la présence de fossés, etc.

Le deuxiéme article (Weiss et Baret, 2017) montre que la 3D permet d’accéder à des informations de caractérisation des parcelles telles que l’orientation des rangs, l’écartement entre les rangs et même la hauteur du palissage avec une erreur de l’ordre de 8 cm. Cette information a été extraite d’informations 3D fournies par la société Airinov. Cet article ouvre là encore des perspectives intéressantes permettant d’envisager des outils pour caractériser les parcelles de vigne à l’échelle d’un bassin de production et même une mesure de la hauteur de la canopée pour des applications en viticulture de précision.

Références :

Pichon, L., Ducanchez, A., Fonta, H., & Tisseyre, B. (2016). Quality of Digital Elevation Models obtained from Unmanned Aerial Vehicles for Precision Viticulture. OENO One, 50(3).
Weiss, M., & Baret, F. (2017). Using 3D Point Clouds Derived from UAV RGB Imagery to Describe Vineyard 3D Macro-Structure. Remote Sensing, 9(2), 111.

 

 

 

Drones : quelle est la réglementation en vigueur dans chaque pays ?

Un site simple et efficace qui recense les réglementations en vigueur pour l’usage des drones dans chaque pays. Une interface bien faite qui permet de cliquer sur une carte ou de saisir le nom du pays en question.

https://www.droneregulations.info/France/FR.html#country-search

Télédétection au service du diagnostic sanitaire des couverts végétaux

Les drones sont des vecteurs de plus en plus employés pour acquérir des images. La plupart du temps utilisés pour visualiser l’hétérogénéité des cultures et moduler les apports en conséquence, ils sont maintenant mis à profit pour effectuer des diagnostics sanitaires du couvert végétal. Récemment, deux entreprises ont été récompensées pour les solutions qu’elles proposent à ce sujet.

La start-up Corvus Monitoring, fondée en 2014 et basée dans le Doubs, a reçu le prix de l’innovation lors de la première édition du salon ForestINNOV. Ce salon, qui s’est déroulé les 24 et 25 novembre à Charnay-lès-Mâcon (Saône-et-Loire), avait pour but de mettre en valeur les innovations et les services pour la filière forestière. Cette start-up est spécialisée dans la modélisation 3D des espaces urbains ou naturels par photogrammétrie à partir d’images acquises par drone. Cela permet notamment de mettre en évidence des arbres malades. Elle travaille actuellement en collaboration avec l’école Polytechnique de Lausanne (Suisse) pour développer des outils qui permettront, entre autre, de cartographier les essences ou d’évaluer le nombre de troncs. Elle travaille notamment sur des capteurs hyperspectraux et des systèmes lidar pouvant être embarqués sur drones.

La start-up Carbon Bee, créée en 2015 et localisée dans la Drôme, s’est distinguée dans la catégorie « Innovation technologique » des Trophées de l’entreprise qui se sont déroulés fin septembre. Ce concours a pour but de valoriser les projets des entreprises des communes de l’agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes. Elle a également remporté, en août dernier, la première édition du concours « Viticulture et Numérique » de la French Tech Culture. Spectral Vision, le capteur développé par cette dernière, a pour but de détecter les maladies ou le stress de la vigne. Montée sur drone, la caméra hyperspectrale permet de renseigner sur l’état sanitaire d’un vignoble d’un hectare en 3 ou 4 minutes en faisant appel à des algorithmes mathématiques et à l’intelligence artificielle. L’un des principaux objectifs est de détecter la flavescence dorée, véritable fléau provoquant la mort des ceps, avant même que les symptômes soient visibles pour l’œil humain. Cela permet aux viticulteurs d’anticiper les actions à mener. La caméra peut également être embarquée sur un enjambeur. Le système qui était jusqu’à présent en test, va véritablement entrer en commercialisation d’ici peu tandis que d’autres tests vont être effectués prochainement pour détecter d’autres maladies comme l’esca ou l’oïdium et dans le domaine du maraîchage.

Ces starts-up récemment primées montrent qu’il est possible de faire du suivi sanitaire par imagerie aérienne. Cependant ce suivi peut également être effectué par imagerie satellitaire. Depuis l’an dernier, la Caisse de Prévoyance et de Protection des Forêts du Sud-Ouest surveille les foyers de mortalité de Pins maritimes sur la massif des Landes de Gascogne en se basant sur l’analyse d’images satellitaires.

Quelles réglementations pour les drones dans les pays ACP

 

Drone governance: a scan of policies, laws and regulations governing the use of unmanned aerial vehicles (UAVs) in 79 countries

Voilà une initiative qui intéressera les sociétés de drones désireuses d’internationaliser leur activité. Un document qui recense la réglementation sur les drones en vigueur dans 79 états d’Afrique, du pacifique et des caraibes. Il y apparait que 73 % de ces pays ne disposent pas de réglementations sur l’usage des drones.

Résumé : This study assessed the existence of policies, rules and regulations governing the use of ‘unmanned aerial vehicles’ (UAVs) – or drones – in all 79 African, Caribbean and Pacific (ACP) Group countries. The results are quite telling: as of April 2016, 73% of ACP countries did not have any rules or regulations in place; 19% had some regulations in place; and 8% were in the process of formulating them.
The data gathered in the course of the study have been published on a site hosted by The Swiss Foundation for Mine Action (FSD) and are accessible at www.droneregulations.info. CTA hopes that this database will help to increase awareness of the rules and regulations surrounding UAV use, promote their responsible use and help to fully realise their potential in the management of crops, fisheries and other resources.

Le document est disponible ici : http://publications.cta.int/en/publications/publication/1971/

Ça bouge chez les grands acteurs du drone Français

La France Agricole s’intéresse aux mouvements des principaux acteurs du drone en France:

« Delta Drone en partenariat avec Drone Air Fly, Delair-Tech qui rachète Gatewing, Drone agricole qui devient Wanaka et Airinov qui développe une nouvelle offre… Cet automne, le secteur français du drone est en pleine restructuration.

Quasiment tous les poids lourds travaillant sur le drone civil pour l’activité agricole se restructurent. Les services proposés devraient s’en retrouver modifiés. »

Toutes les informations: http://www.lafranceagricole.fr/actualites/drones-les-restructurations-volent-1,0,3154511273.html