Un plan national pour améliorer la couverture mobile et fixe des zones rurales

Un article de Terre-Net qui fait le point sur les projets de couverture mobile et internet des zones rurales en France pour les années à venir.
« Améliorer rapidement la connectivité de 2,5 millions de logements en zones peu denses, et anticiper de 3 ans notre obligation de couverture 4G de la zone de déploiement prioritaire », c’est l’objectif du plan Orange Territoires Connectés, présenté la semaine dernière par le PDG de l’opérateur historique devant le président de la République.
Orange s’engage à améliorer très significativement la connectivité des foyers et des professionnels en zones rurales en fixe et en mobile afin de permettre aux habitants de ces territoires de bénéficier d’une solution en très haut débit ou haut débit de qualité.
Pour Internet, l’opérateur promet de s’occuper des débits en zone rurale, pour un million de foyers d’ici un an, 2,5 millions d’ici 2019. Cela passera notamment par le rapprochement de la fibre des centres-bourgs, son déploiement dans les foyers, les entreprises et les sites publics en partenariat avec les collectivités locales et par la couverture 4G de foyers dont le débit ADSL ne permet pas une connexion suffisante. »

Lire l’article à l’adresse suivante : http://www.terre-net.fr/actualite-agricole/economie-social/article/un-plan-national-pour-ameliorer-la-couverture-mobile-et-fixe-des-zones-rurales-202-120014.html

PMapp : une application mobile pour aider à mieux estimer l’intensité d’attaque de l’oïdium en viticulture

PMapp est une application mobile conçue pour aider les professionnels de la viticulture à évaluer l’intensité d’attaque d’oïdium à la surface des grappes de raisins. L’oïdium affecte la qualité du vin et de nombreux domaines (australiens) ont défini des seuils de tolérance, fonction de la gravité de l’attaque basé sur la proportion de la surface de grappe présentant des symptômes.

PMapp comprend une fonction d’évaluation, qui permet à l’utilisateur d’entrer des niveaux de gravité pour l’oïdium lorsqu’il évalue chaque baie. L’écran affiche un total cumulé de comptage de baie, et la gravité cumulée de la maladie (à savoir le pourcentage de grappes présentant des symptômes) et de sa gravité. Les résultats d’évaluation peuvent être envoyés par email à une messagerie pour une analyse ultérieure.

Pour aider l’évaluation de la gravité de l’oïdium, l’utilisateur peut accéder à une banque d’images contenant 139 images de grappes de raisin avec des zones affectées présentant des niveaux de 0 à 100%.

Lien pour télécharger l’application : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.lemursoftware.pmapp&hl=fr

Stage – Dronysos – Ingénieur viticulture de précision

Présentation

Dronysos est une jeune startup implantée dans le village viticole de Quincy (Cher).

Nous construisons un système web + mobile pour le viticulteur basé sur l’acquisition de données et leur analyse dans le but d’apporter de l’information,  d’optimiser la culture et de gérer les parcelles sur le long terme.

Nous sommes en phase de développement de notre produit. Nous recherchons un étudiant pour nous accompagner sur la prochaine campagne d’essais qui aura lieu d’avril à septembre 2016.

Contexte du projet

Notre produit est basé sur un système d’acquisition de mesures via des drones, des capteurs au sol et des données publiques. A partir de ces données, nous utilisons des algorithmes de traitement et de modélisation pour obtenir des informations utiles que nous mettons à disposition sous la forme d’une interface chiffrée et de recommandations au viticulteur.

Mission

Ton rôle sera de mettre au point les analyses nécessaires pour passer des mesures brutes à une information exploitable par le vigneron. Ce travail devrait être fait en adéquation avec les faisabilités techniques et économiques de mesure, et les besoins concrets du viticulteur.

Système de mesures

  • Définir avec le reste de l’équipe les mesures prises par les drones et les capteurs au sol durant la campagne
  • Définir les modalités de la campagne, fréquence spatiale et temporelle, paramètres extérieurs…
  • Mettre en place et prototyper un système de traitement des mesures
  • Participer à la prise de mesures sur les parcelles locales

Analyses et recommandations

  • Définir les analyses pertinentes dans un esprit de co-conception avec les chefs d’exploitation partenaires
  • Concevoir et développer les outils d’analyse et leur intégration dans le système
  • Participer à la conception des outils client (interface web et mobile)

Profil recherché

  • Formation ingénieur Bac+5, avec un focus en agronomie/agriculture
  • Bonnes connaissances en programmation (prise de mesures, traitement de données, modélisation)
  • Intérêt pour la viticulture
  • Gout pour la technologie, envie de travailler dans l’innovation

 

  • Travail en équipe en mode projet
  • Autonomie et prise de recul

 

  • Déplacements fréquents locaux à prévoir pour les prises de mesures
  • Permis B

 

  • Durée : d’avril à septembre 2016 – 6 mois
  • Rémunération : 1000€ net / mois

 

Ce stage t’intéresse? envoie ta candidature à dronysos@gmail.com

L’internet des objets et l’émergence de failles dans la sécurité des échanges

Le développement des objets connectés soulève de plus en plus le problème de la sécurisation des données et des échanges mais aussi du piratage et du contrôle des objets par un tiers.

Des lanceurs d’alerte réalisent de plus en plus de démonstrations de hacking afin de sensibiliser les consommateurs, les pouvoirs publics mais aussi les équipementiers aux problèmes de sécurité associés à certains de ces objets connectés. A titre d’exemple « La vidéo publiée par le magazine Wired peut donner des sueurs froides aux conducteurs. Elle montre Andy Greenberg, journaliste spécialisé en nouvelles technologies, conduire une Jeep Cherokee (Chrysler) sur l’autoroute pendant que deux hackeurs piratent à distance les systèmes informatiques de son véhicule. Sous les yeux du conducteur impuissant, ils parviennent par exemple à allumer la radio, à monter le volume au maximum et à faire marcher les essuie-glaces. Bien plus grave : ils réussissent à couper le moteur, laissant le chauffeur incapable de redémarrer le véhicule » (source : Le Monde).

L’agriculture connectée n’y échappera pas. Et si demain, un tiers prenait le contrôle d’un tracteur, d’une cuve, d’un pulvérisateur, etc. ?

Desherb-top : une application pour optimiser le réglage du pulvérisateur

desherb-top

 

DESHERB – TOP  est une application conçue par des experts de la Chambre d’agriculture du Gard, en partenariat avec la MSA, Dow Agro Sciences, Lechler. Elle  est destinée aux viti‐ et arboriculteurs, techniciens, conseillers, enseignants. L’application permet de calculer la vitesse d’avancement, choisir la buse adaptée à la bonne pression, vérifier le débit de chaque buse, calculer le volume d’eau optimal, calculer la dose de produit à utiliser pour un désherbage localisé avec son propre pulvérisateur. Cette application est disponible sous Androïd et iOS en faisant une recherche DESHERB – TOP sur les deux plate‐formes de téléchargement.
Application facile pour améliorer la pulvérisation en viticulture d’un point de vue technique,économique, environnemental
• Application conçue par des experts :
– Renaud Cavalier de la Chambre d’agriculture du Gard pour les réglages
– le MSA avec des conseils de prévention pour limiter les risques pour la santé des applicateurs
– Dow Agro Sciences : pour le choix des produits
– Lechler : pour le choix des buses…

 

développement des terminaux universels sans fil (et Isobus) pour le contrôle d’outils

10-appareo-seedhawk-controller-222-800

source (farmindustrynews.com)

La société Claas avait été précurseur dans ce domaine avec le Claas UT app’ qui avait été médaillé au SIMA en 2013. De nouvelles applications du terminal universel voient le jour. Pour lancer son semoir pneumatique isobus et téléopérable (SeedHawk : http://seedhawkseeder.com/innovations/icon/), la société suédoise Vaderstad s’est associée à la société américaine appareo (www.appareo.com). Appareo a aidé à développer une application sans fil pour le SeedHawk qui permet de le faire  fonctionner sans terminal virtuel dédié, une tablette ou un smartphone suffisent. Cette technologie ISOBUS sera disponible en 2015. Le produit a été présenté en avant première au canada où de multiples avantages ont été mis en avant : souplesse d’utilisation, possibilité de régler et d’étalonner le semoir en dehors de la cabine; ce qui permet de vérifier directement à l’arrière du tracteur la pertinence des réglages effectués sans avoir besoin de faire des allers et retours dans la cabine. D’autres fonctionnalités ont été proposées par appareo comme la possibilité de calculer automatiquement le débit à mettre en oeuvre pour finir la parcelle et faire un retour sur l’exploitation avec une trémie vide.

La preuve que la technologie permet de mieux prendre soin des animaux ;)

Farmeo

 

Une Vidéo amusante de CERFRANCE à visionner à l’adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=dt_fUQ_hMOc

Deux applications mobiles d’aide au réglage des moissonneuses batteuses

Ces deux applications, disponibles sous Android, ont pour objectifs d’aider la conducteur de la moissonneuse batteuse à régler correctement sa machine en fonction de l’espèce à récolter mais aussi en fonction des conditions de récolte (humidité, etc.).

Goharvest, proposée par John Deere propose des photos explicatives sur les points de réglages essentiels, une véritable « aide en ligne » pour le conducteur.goharvestREADY, SET, GO! proposée par laverda, propose un outil de disagnostic pour aider le conducteur, en fonction des caractéristiques de la récolte (pertes, etc.) d’optimiser le fonctionnement de la machine en lui suggérant des points de réglage adaptés.

ready_laverda

 

RAGT Calc : une application pour déterminer sa dose de semis

Ragt_calc

Pour continuer notre état de l’art sur les applications dédiées au domaine de l’agriculture, RAGT Calc est une application qui permet de déterminer rapidement et facilement sa dose de semis. L’agriculteur renseigne le peuplement souhaité, le poids mille grains, le taux de germination et le pourcentage de levée, l’application lui permet d’avoir sa dose de semis en kg/ha (ou en nombre de graines par m²). Une application téléchargeable gratuitement à l’adresse suivante : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.seedratecalculator

Tango : une tablette révolutionnaire ?

projet_tango

Google a donné le coup d’envoi d’un nouveau programme, pour l’heure à destination des développeurs. Le groupe leur propose une tablette sous Android d’un tout nouveau genre. Combinée à de nombreux capteurs (de surfaces, de profondeurs de champs, de sons…), elle est conçue pour reconstituer en trois dimensions l’environnement dans lequel se promène l’utilisateur, dans l’optique par exemple d’en réaliser une carte. Les potentialités d’un tel capteur dans le domaine de l’agriculture ou de l’environnement sont intéressantes et particulièrement nombreuses.

Plus d’information sur le projet : http://www.journaldunet.com/developpeur/outils/google-tango-0614.shtml
Le site du projet : https://www.google.com/atap/projecttango/#project
Une vidéo (impressionnante) de démonstration : https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Qe10ExwzCqk