[Stage 4 mois] Etablissement d’une cartographie fiabilisée des forêts anciennes du Pays de Bitche (Lorraine)

Ce stage vise à réaliser un SIG historique à partir des cartes et plans anciens relatives aux surfaces forestières. Le ou la stagiaire devra comparer les outils et les démarches pour aboutir à un résultat aussi fiable que possible. Les différences entre les sources de données devront être quantifiées : surfaces des forêts, temps d’exploitation, difficultés matérielles ou techniques.

Offre complète : Sujet_stage_OHM_INRA

Offre de stage AgroTIC – SCA ARTERRIS

Le Groupe Arterris a publié une offre de stage pour un AgroTIC au sein de la filiale Arterris Innovation :

Pour participer à la définition du nouveau modèle agronomique, ARTERRIS participe au projet national PIXAE fondé sur le partage de bonnes pratiques et les retours d’expériences. Dans ce cadre, la coopérative agricole a créée en Octobre 2015 son Club d’agriculteurs dédié à l’Agronomie et à l’Agriculture de Précision, afin de co-construire des solutions innovantes qui soient les plus adaptées aux besoins des agriculteurs.

Ce « Club PIXAE ARTERRIS » compte 18 adhérents représentatifs du territoire de la coopérative. L’action de la seconde année va consister à expérimenter la « Modulation de la densité de semis en Céréales à Paille ». Dès l’Automne 2016, l’objectif est de mettre en place des essais afin de rechercher la densité de semis optimale en fonction du potentiel de sol.

Dans le cadre de ce Club PIXAE, vous êtes chargé(e) d’accompagner les animateurs dans leurs missions, de veille scientifique et technique, de suivi terrain et d’analyse des résultats :
– Bibliographie sur les densités de semis optimales en Céréales à Paille (CAP) et sur les outils innovants de détermination du potentiel des sols ;
– Caractérisation d’OAD de modulation de la densité de semis en vue de la construction d’un nouveau service d’agriculture de précision ;
– Suivi des essais chez les agriculteurs PIXAE et sur les plateformes de la coopérative (comptage du nombre de talle, notation maladies, mesure rendement et qualité…) ;
– Analyse et synthèse des essais (Synthèse provisoire en Juillet, Synthèse finale en Septembre).

Profil recherché

Vous êtes en dernière année d’école d’Ingénieur Agronome, de préférence avec une spécialité AgroTIC – Technologies de l’information et de la communication. Vous avez le sens du terrain, un esprit de synthèse et d’analyse, une réelle aptitude au travail en équipe. Vous êtes organisé, autonome, rigoureux et motivé et avez un réel intérêt pour le milieu agricole et l’agriculture de précision. Permis B indispensable.

Détails de l’offre
Durée du contrat :

6 mois
Date d’embauche prévue :

Mars à Août ou Avril à Septembre
Rémunération :

Indemnité légale de stage
Adresse :

Basé à Toulouse et suivi terrain sur le territoire ARTERRIS

L’offre est consultable à cette adresse :

http://arterris-recrute.fr/nous-rejoindre/un-stagiaire-ingenieur-agronome-hf-2/

———
PS : Si vous avez des questions sur l’entreprise, n’hésitez pas à me contacter ! (martinez.matthias34@gmail.com)

Stage M2 : Développement d’outils numériques pour la filière apicole de Nouvelle-Calédonie

CONTEXTE
La filière apicole de Nouvelle-Calédonie a connu au cours de ces 10 dernières années une progression moyenne de 245%. Le rucher calédonien compte environ 9000 ruches. Trois sous espèces d’Apis mellifera ont été introduites sur le territoire : A.m. mellifera, A.m. ligustica et A.m. carnica. L’importation de matériel biologique est interdite depuis 1997. Le caractère isolé de l’archipel qui couvre 18000 km2 et le peu de monoculture intensive y créent un contexte favorable
au développement de l’abeille domestique. Le phénomène de Colony Collapse Disorder n’a jamais été identifié. Le parasite varroa est encore absent du territoire malgré sa présence en Nouvelle-Zélande, Vanuatu, Australie et Papouasie-Nouvelle-Guinée. La maladie du couvain la plus grave recensée en Nouvelle Calédonie est la loque américaine (LA).
Le CPA a pour missions principales la sélection génétique, la transmission des bonnes pratiques apicoles, la coordination de la veille sanitaire et la connaissance des milieux mellifères. Les projets du CPA sont conduits en partenariat avec la profession apicole, les services techniques des collectivités, la Direction des Affaires Vétérinaires, Alimentaires et Rurales (DAVAR) de la Nouvelle-Calédonie. La quantité d’information gérée par le centre a été décuplée ces dernières années, avec notamment le développement de l’outil de veille sanitaire, le « Réseau d’Épidémiosurveillance Apicole » qui centralise les déclarations de ruches des apiculteurs. Afin de mieux gérer l’information, il est nécessaire pour le centre d’évoluer vers une base de données intégrée centralisant toutes les composantes d’un apiculteur et pouvant être utilisée par les différents membres de l’équipe du centre.

SUJET DE STAGE
Ce stage à deux objectifs distincts :
– Concevoir une base de données apicole qui permettra de suivre les apiculteurs sur les différents niveaux d’intervention du centre : suivi sanitaire, suivi technique, formation, géolocalisation des ruchers…Cette base de données sera utilisée par un minimum de 6 personnes différentes, évoluant sur des environnements windows ou Mac.
– Concevoir une application mobile de suivi des ruches du CPA, sur la base d’un prototype opérationnel conçu en interne en 2015 sur FileMakerPro et utilisable sur iPad avec FileMakerGo. Cette application – de type base de données ou autre – intégrera les paramètres de suivi nécessaires à la gestion d’une exploitation de 150 à 200 colonies, orientée vers la sélection génétique, la production et la traçabilité des reines. Le stagiaire réfléchira également sur les protocoles ou méthodologies permettant d’analyser et d’interpréter les données acquises. Pour ces deux actions, le stagiaire devra réaliser une phase préalable d’analyse des besoins de l’équipe, avant de proposer une solution technique et de concevoir des outils opérationnels adaptés au fonctionnement du centre.

 

Consulter l’offre complète

Stage WeFarmUp : stratégie marketing et organisation d’un évènement de #CoFarming

wefarmup logo

STAGIAIRE DE FIN D’ETUDE (H/F)
Mise en place de la stratégie marketing et organisation d’un évènement de lancement du #CoFarming
Présentation de WeFarmUp
Créée en 2015, WeFarmUp.com est une plateforme de partage de matériels agricoles entre professionnels. L’intérêt est double, d’un côté le propriétaire peut se générer un revenu supplémentaire en optimisant son matériel sous-utilisé, de l’autre côté, le locataire peut bénéficier d’un matériel performant, dont il a besoin sans s’endetter.
Qu’est-ce que le #CoFarming ?
Si WeFarmUp a été le pionnier du #CoFarming, on voit apparaitre, depuis quelques mois, de nouvelles plateformes qui permettent aux agriculteurs d’optimiser leurs investissements ou de valoriser leurs savoirs faire (Echangeparcelle.fr, Agrifind.fr…). Le #CoFarming, est une nouvelle façon de revoir – à travers le prisme et la puissance d’intermédiation du numérique – les relations entre les acteurs du monde agricole dans le sens d’une plus grande compétitivité de l’agriculture.
L’intérêt est économique bien sûr, mais aussi environnemental (par exemple, WeFarmUp.com permet d’éviter des sur-équipements en matériels) mais aussi social. En effet, le #CoFarming repose sur une communauté d’agriculteurs qui ont envie de partager et d’échanger sur leur métier et leurs pratiques. Il s’agit donc de remettre du lien social au coeur de l’agriculture grâce à internet. C’est la transposition de « l’économie du partage » à l’agriculture que l’on pourrait aussi appeler « coopération numérique ou entraide 3.0 « .
En tant que pionner du #CoFarming, WeFarmUp souhaite inscrire le mouvement dans la durée à travers la rédaction d’un livre blanc mais plus globalement en mettant en oeuvre une stratégie marketing claire et en organisant, entre autres, le premier sommet du #CoFarming qui rassemblera l’ensemble leaders d’opinion sur le sujet.
www.WeFarmUp.com recherche son(sa) STAGIAIRE DE FIN D’ETUDE (6 mois) à partir de janvier 2017.
MISSIONS CLES
– Aide à la rédaction d’un livre blanc
– Réflexion et mise en oeuvre de la stratégie marketing
– Organisation du Sommet du #CoFarming
PROFIL RECHERCHE F/H
– Connaissance du monde agricole
– Goût affirmé pour le marketing, commerce, évènementiel
– Relationnel, capacité d’analyse et d’écoute,
– Autonome, engagé et perspicace

consulter l’offre de stage complète

Offre de stage : Systèmes IoT pour l’agriculture

Hiphen et Arvalis proposent une offre de stage de 6 mois sur le thème : « Systèmes IoT pour l’agriculture : Suivi de l’expérimentation et intégration des mesures capteurs pour l’aide à la décision ».

Consulter l’offre de stage

[Stage] Conception et développement d’un démonstrateur pour la cartographie spatiale des flux de déplacements des citoyens dans la Métropole de Lille

Le stage entre dans le cadre du projet Livre&Lecture mené entre le laboratoire GERiiCO et la Métropole Européenne de Lille, sur la période 2016 – 2018, qui vise à étudier les pratiques des citoyens dans et à l’extérieur du réseau des bibliothèques de la Métropole Européenne de Lille. Plus particulièrement, le projet propose d’étudier la place des bibliothèques sur le territoire de la MEL en analysant les pratiques dans le temps et dans l’espace des citoyens (usagers et non usagers) autour des bibliothèques, ainsi que son insertion dans la vie sociale. Cela passe par une récolte des flux de déplacements des citoyens dans le temps et dans l’espace, puis par une cartographie des flux de déplacements pour mettre en avant des habitudes, particularités, lieux d’intérêts autour et pour les bibliothèques, etc. Nous nous appuierons notamment sur les résultats des travaux du projet Senterritoire (Kergosien et al., 2015) pour la représentation des données dans le temps et dans l’espace.

Pour la réalisation du stage, des compétences en aménagement, en analyse de données spatiales et des compétences techniques liées à la mise en place d’un Système d’Information Géographique seront utilisées.

L’objectif de ce stage consiste tout d’abord à intégrer dans un système d’information géographique plusieurs couches spatiales proposées par le service SIG de la Métropole Européenne de Lille (bibliothèques, lieux culturels, lieux institutionnels, réseau de transports, etc.). Un démonstrateur Web s’appuyant sur le système d’information géographique doit ensuite permettre de visualiser une ou plusieurs des couches spatiales traitées.
Un second travail consistera à identifier des corrélation entre les bibliothèques et les autres lieux présents dans les différentes couches spatiales traitées. L’objectif ici sera d’identifier des récurrences et des particularités qui pourraient aider à expliquer les pratiques des citoyens.

Plus spécifiquement, il s’agit des objectifs suivants:
– travailler avec les chercheurs du laboratoire GERiiCO, service SIG de la MEL et une doctorante en bourse CIFRE participant au projet pour identifier les couches spatiales pertinentes,
– intégrer les couches spatiales dans un SIG (QGIS est préconisé),
– intégrer des couches spatiales externes (OpenStreeMaps, etc.),
– Mettre en place un démonstrateur Web permettant d’interroger les différentes couches spatiales (Infrastructure préconisée du monde du libre, notamment GEOServer, Open Layers…). Les choix techniques seront à discuter collégialement,
– Mener des analyses quantitatives sur les données spatiales traitées pour identifier des récurrences (par exemple écoles souvent proches des bibliothèques, etc.),
– Intégrer des couches spatiales correspondantes aux résultats des enquêtes menées dans le cadre du projet pour connaître les pratiques en termes de déplacements des citoyens,
– Mener des analyses qualitatives s’appuyant sur les couches spatiales de la MEL et les pratiques des citoyens.
– Présenter les avancées du stage et résultats à l’équipe complète du projet faisant collaborer les chercheurs de GERiiCO et les membres de la MEL.

Prérequis :
– connaissances en aménagement du territoire,
– manipulation et test des systèmes d’information géographiques,
– une expérience en conception et mise en place d’une application Web s’appuyant sur les solutions logicielles du libre (QGIS, GeoServer, Open Layers, ets.) serait un vrai plus,
– capacité de travailler en équipe et individuellement,
– lecture et analyse de la littérature scientifique et technique.

Le stage est rémunéré à hauteur de 554 euros net par mois.
Selon les résultats du stage, une poursuite en tant qu’ingénieur d’études pourrait être envisagée.

Niveau: Master 2
Formation : Etudiants en master 2 géomatique ou en master 2 avec des enseignements en Système d’information géographique.
Durée: 6 mois : la date de début du stage peut être discutée. La stage pourra débuter entre Novembre 2016 et Mai 2016, le plus tôt étant le mieux.
Lieu : Laboratoire GERiiCO, Université Lille 3 à Villeneuve d’Ascq et Métropole Européenne de Lille à Lille.

Pour présenter une candidature: envoyer un CV, la lettre de motivation, le relevé de notes et les contacts de deux référents à
eric.kergosien@univ-lille3.fr

Offre de stage – Développement d’une application de gestion et de suivi de projets

Entreprise d’accueil :

Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD)

TA B-DIR / 09

Avenue Agropolis

34398 Montpellier Cedex 5

http://www.cirad.fr/

 

Intitulé du stage:

Développement d’une application de gestion et de suivi de projets dans le cadre des Réseaux d’Innovation et de Transfert Agricole dans les DOM.

Contexte et missions :

Le Cirad est un organisme de recherches agronomiques qui, en partenariat avec les pays du Sud, produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner leur développement agricole et contribuer au débat sur les grands enjeux mondiaux de l’agronomie. Il mène des activités de coopération avec plus de 90 pays et développe des pôles scientifiques à vocation régionale dans l’outre-mer français.

Les Réseaux d’Innovation et de Transfert Agricole (RITA) ont été mis en place fin 2011, suite au Conseil Interministériel de l’Outre-Mer (CIOM) de 2009. Ils visent à accompagner le développement local des productions de diversification animale et végétale dans les Départements d’Outre-Mer (DOM). Ils regroupent l’ensemble des acteurs du dispositif Recherche-Formation-Développement des DOM et ont pour objet de co-construire et de réaliser des actions de recherche et développement, d’expérimentation, de démonstration et de transfert en réponse aux besoins exprimés localement par les professionnels.

Le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF) a confié au Cirad et à l’Acta (Réseau des instituts des filières animales et végétales) un rôle d’animation nationale et inter-DOM.

Une des missions est l’évaluation des projets techniques conduits dans les DOM par la mise en place d’un dispositif de suivi permettant de mesurer le degré d’avancement des projets ainsi que leur pertinence dans chaque DOM. Ce dispositif doit aussi permettre la consolidation de statistiques pour l’ensemble des DOM ou selon d’autres critères (filières etc.). Pour assurer ce suivi, il est nécessaire de disposer d’une base de données regroupant en particulier les informations descriptives des projets, des indicateurs de suivi et de réalisation renseignés ainsi que toute documentation relative aux projets.

Au sein d’une équipe pluridisciplinaire (composée d’informaticiens, de gestionnaires et d’agronomes) et au cœur d’un partenariat diversifié, le candidat retenu aura pour principales missions :

1 – la rédaction d’un cahier des charges fonctionnelles et des spécifications techniques pour la réalisation d’une application de gestion et de suivi des projets initiés par le réseau RITA. Ce cahier des charges sera rédigé sur la base d’une analyse des besoins menée en concertation avec les acteurs impliqués dans la gestion de ces projets ;

2 – l’élaboration d’un modèle relationnel de données qui réponde à la demande du cahier des charges et son implémentation sous le SGBD MySQL ;

3 – le développement des fonctionnalités décrites dans le cahier des charges sous un environnement de développement web compatible avec l’architecture informatique du CIRAD (Framework PHP Phalcon envisagé) ;

4 – la recette, la mise en production et l’aide au déploiement de cette application auprès des personnels en charge de la gestion des projets RITA ;

5 – la rédaction d’un jeu complet de documentation incluant : un dossier technique (modèle de donnée, dictionnaire de données, dossier de programmation, sources commentées, paramétrage), un guide utilisateur, un mode opératoire de saisie ;

6 – la mise en place de procédures asynchrones de transfert de données de la base des projets réalisées vers une autre application contenant aussi une base de données simplifiées de ces mêmes projets.

L’intérêt de ce stage réside dans le fait que le stagiaire assurera la gestion complète d’un projet informatique de développement d’une application web, de la phase de conception jusqu’à la phase de mise en production.

Période et durée : Environ 6 mois, avec un démarrage au cours du 1er semestre 2016.

Lieu : Montpellier

Gratification : Selon le barème officiel en vigueur

Profil :

Master 2 Informatique

Intérêt pour l’agronomie et la gestion de projet

Qualités relationnelles requises

Maitrise des bases de données relationnelles ainsi que des concepts de l’architecture web

Connaissance et pratique de l’utilisation d’un Framework PHP

Contacts :

Chef de projet :

Jean-Marc THEVENIN, jean-marc.thevenin@cirad.fr, +33 4 67 61 58 22

Référente Informatique :

Sandrine AUZOUX, sandrine.auzoux@cirad.fr, +33 4 67 61 59 52

Stage – Dronysos – Ingénieur viticulture de précision

Présentation

Dronysos est une jeune startup implantée dans le village viticole de Quincy (Cher).

Nous construisons un système web + mobile pour le viticulteur basé sur l’acquisition de données et leur analyse dans le but d’apporter de l’information,  d’optimiser la culture et de gérer les parcelles sur le long terme.

Nous sommes en phase de développement de notre produit. Nous recherchons un étudiant pour nous accompagner sur la prochaine campagne d’essais qui aura lieu d’avril à septembre 2016.

Contexte du projet

Notre produit est basé sur un système d’acquisition de mesures via des drones, des capteurs au sol et des données publiques. A partir de ces données, nous utilisons des algorithmes de traitement et de modélisation pour obtenir des informations utiles que nous mettons à disposition sous la forme d’une interface chiffrée et de recommandations au viticulteur.

Mission

Ton rôle sera de mettre au point les analyses nécessaires pour passer des mesures brutes à une information exploitable par le vigneron. Ce travail devrait être fait en adéquation avec les faisabilités techniques et économiques de mesure, et les besoins concrets du viticulteur.

Système de mesures

  • Définir avec le reste de l’équipe les mesures prises par les drones et les capteurs au sol durant la campagne
  • Définir les modalités de la campagne, fréquence spatiale et temporelle, paramètres extérieurs…
  • Mettre en place et prototyper un système de traitement des mesures
  • Participer à la prise de mesures sur les parcelles locales

Analyses et recommandations

  • Définir les analyses pertinentes dans un esprit de co-conception avec les chefs d’exploitation partenaires
  • Concevoir et développer les outils d’analyse et leur intégration dans le système
  • Participer à la conception des outils client (interface web et mobile)

Profil recherché

  • Formation ingénieur Bac+5, avec un focus en agronomie/agriculture
  • Bonnes connaissances en programmation (prise de mesures, traitement de données, modélisation)
  • Intérêt pour la viticulture
  • Gout pour la technologie, envie de travailler dans l’innovation

 

  • Travail en équipe en mode projet
  • Autonomie et prise de recul

 

  • Déplacements fréquents locaux à prévoir pour les prises de mesures
  • Permis B

 

  • Durée : d’avril à septembre 2016 – 6 mois
  • Rémunération : 1000€ net / mois

 

Ce stage t’intéresse? envoie ta candidature à dronysos@gmail.com

[Stage] Ingénieur – Pièges intelligents et connectés (Cap2020)



L’objectif du stage est d’aider à la mise en place d’un nouveau service autour du piège innovant CapTrap qui est déployé à plus grande échelle en 2016.
L’enjeu va être de concevoir les nouveaux services qui accompagneront et mettront en valeur les données transmises par le piège à destination du décideur technique.


Les plus du stage :

  • Vous pourrez développer de nombreuses compétences au sein d’une startup dynamique
  • Les domaines couverts sont variés : hardware, software, gestion de projet
  • Interactions avec les professionnels du secteur



L’offre en PDF : STAGE IHM piège intelligent et connecté.pdf


Lieu : Cap2020 – Pessac (Bordeaux)
Durée : 6 mois à partir de mi-mars
Contact : n.dauy@cap2020.fr (Envoyer CV + motivation)

Syngenta – Stagiaire Support Marketing des Outils d’Aide à la Décision / Chef de projet web junior

Description  de l’entreprise :

Syngenta figure parmi les leaders mondiaux pour ses activités. Le groupe emploie plus de 26 000 personnes dans plus de 90 pays qui n’ont qu’un seul objectif: exprimer le potentiel des plantes. Par nos capacités scientifiques de premier plan, notre présence mondiale et notre engagement en faveur des clients, nous aidons à accroître les rendements et la rentabilité des cultures, à protéger l’environnement et à améliorer la santé et la qualité de vie. Pour plus d’informations sur Syngenta, nous vous recommandons de consulter le site www.syngenta.fr.

Syngenta figure parmi les entreprises de l’agrofourniture les plus dynamiques au niveau digital avec une réelle stratégie relationnelle avec ses cibles agriculteurs ou distributeurs via le web, le mobile, les réseaux sociaux (Twitter, Google +) et les Outils d’Aide à la décision (OAD). Dans ce cadre Syngenta développe un nombre important d’OAD, principalement des outils web, aussi appelés en interne « Services ». La gestion des projets digitaux et le management de l’offre de services sont assurés au sein du groupe Marketing Client – Digital et Relation Client, par une équipe dédiée au Marketing des Outils d’Aide à la Décision.

Missions :

Au sein de l’équipe Marketing des Services,  le stagiaire Support Marketing des Outils d’Aide à la Décision aura pour missions de :

  • Participer aux nouveaux projets d’Outils d’Aide à la Décision web ou mobiles : définition du besoin, travail sur les maquettes d’écran en lien avec une agence de design, rédaction des spécifications fonctionnelles, sourcing de prestataires informatiques, suivi des développements, recettes logicielles, validation des livrables, lancement de l’offre et suivi de la mise en marché.
  • Participer à une collecte de données terrain pour la validation d’un nouvel outil de modélisation des maladies des cultures.
  • Assurer l’animation du portefeuille d’outils et services notamment avec des interactions avec les équipes informatique, les équipes techniques et les équipes marketing.
  • Participer à l’intégration des services agriculteurs dans le nouveau portail web Syngenta France.
  • Appuyer votre tuteur dans le traitement et le suivi des dossiers au quotidien.

Profil :

Vous préparez une formation de 3ème cycle Agricole avec une forte affinité avec les pratiques Marketing web ou le média Internet.

Vous êtes motivé par l’innovation technologique et numérique. Vous avez une affinité avec le digital.

Vous maîtrisez les outils informatiques et les pratiques sur internet. Vous avez un bon niveau d’anglais.

Vous êtes rigoureux, aimez travailler en équipe, avez un sens du service client et souhaitez participer à la gestion de projets.

Recrutement : Candidature à adresser à julien.mailliu@syngenta.com.

6 mois – Guyancourt (78)