[ECPA 2017] Amélioration de l’efficacité de l’utilisation de l’eau et du rendement dans un vignoble soumis à une modulation de l’irrigation en Californie

Yield_modulation_irrigation

 

 

 

 

 

 

 

Un retour de la conférence ECPA en Ecosse sur un travail réalisé par l’entreprise viti-vinicole Gallo (Californie). Cet article met en avant l’intérêt de la mise en place d’un système de modulation de l’irrigation dans un vignoble Californien. La parcelle d’étude, sur laquelle sont plantées des vignes de Cabernet Sauvignon de 17 ans, a été choisie pour sa forte variabilité spatiale en rendement. La parcelle a été découpée en deux unités de quatre hectares présentant une variabilité spatiale et une distribution du rendement similaire. Sur la première unité, l’irrigation est contrôlée de manière uniforme. Sur la seconde, un système de modulation intra-parcellaire de l’irrigation a été mis en place à partir de la saison 2013 ; la gestion de cette irrigation étant contrôlée par un calcul d’évapotranspiration intra-parcellaire, fonction du NDVI. Les résultats de ce travail sont intéressants sur plusieurs aspects. Tout d’abord, il est possible de voir à quel point la variabilité spatiale du rendement est stable dans le temps lorsque l’irrigation est uniforme. Au contraire, dans les zones où l’irrigation est modulée, les cartographies pluriannuelles de rendement montrent à quel point l’irrigation peut impacter les patrons spatiaux de rendement ; ces patrons pouvant même aller jusqu’à s’inverser sur une année d’étude (2014). Les auteurs concluent que le système de modulation de l’irrigation a permis d’augmenter le rendement moyen sur l’unité où l’irrigation est modulée tout en améliorant l’efficacité de l’utilisation de l’eau. Les auteurs soulignent également que l’irrigation modulée semble avoir diminué la structure spatiale du rendement, conduisant alors à une homogénéisation du vignoble.

Abstract : A variable rate drip irrigation (VRDI) system was implemented in early 2013 in a 4.05-ha area inside a drip-irrigated Cabernet Sauvignon vineyard measuring 12.5 total ha. The VRDI area was split into 140 15 × 15-meter irrigation zones which were watered independently during three seasons with weekly schedules based on estimated actual ET. Irrigation was scheduled with the objective of decreasing spatial variability while maintaining high yields. Compared to an adjacent, 4.05-ha, conventionally drip irrigated section of the vineyard (CDI); VRDI increased yield and water use efficiency in all three years and decreased spatial dependency and structure in 2013 and 2015.

Sanchez, L.A., Sams, B., Alsina, M.M., Hinds, N., Klein, L.J. and Dokoozlian, N. (2017). Improving vineyard water use efficiency and yield with variable rate irrigation in California. Advances in Animal Biosciences: Precision Agriculture (ECPA), 8:2, pp 574–577